Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Fermeture annoncée des camps de réfugiés, l'ONU au Kenya

Fermeture annoncée des camps de réfugiés, l'ONU au Kenya

Kenya

Le président Kenyan rencontre ce vendredi 15 représenants du conseil de sécurité de l’ONU pour discutter de la fermeture imminente, des camps de Dadaab et Kakuma, les plus importants du pays, tel qu’annoncé il y a quelques jours le gouvernement kényan.

Les pourparlers de Nairobi seront également axés sur le rapatriement des réfugiés et la situation sécuritaire en Somalie. Le journal kényan, ‘‘Daily Nation’‘, a indiqué que les discussions seront accentuées sur les appels de l’ONU et de certaines ONG, pour lesquelles, le rapatriement forcé des réfugiés était contraire aux conventions internationales.

La semaine dernière, le pays annonçait la création d’un fonds de 10 millions de dollars pour faciliter les opérations de fermeture du camp de réfugiés de Dadaab, le plus grand au monde.

Le ministre kényan de l’Intérieur évoquait des raisons de sécurité nationale. Les camps seraient devenus selon Joseph Nkaissery, des lieux d’hébérgement pour les islamistes shebab et des centres de contrebande et de trafic, en plus d‘être des facilitateurs de prolifération d’armes illicites. ‘‘Les réfugiés seront rapatriés dans leur pays d’origine ou dans des pays tiers pour s’y installe’‘, assurait-il.

Dadaab abrite environ 344.000 personnes, dont 328.000 Somaliens, selon le Haut commissariat aux réfugiés des Nations unies (HCR). Ces derniers ont jusqu’au mois de mai 2017, pour libérer définitivement le camp.

Voir plus