Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Crash de l'appareil d'EgyptAir : les familles dénoncent le manque d'informations

Crash de l'appareil d'EgyptAir : les familles dénoncent le manque d'informations

Egypte

Les familles des passagers du vol MS804 d’EgyptAir qui s’est abîmé en Méditerranée avec 66 personnes à son bord, toujours dans l’attente d’informations sur les causes de ce drame.

Jeudi, elles ont fait le déplacement à l’aéroport pour obtenir des réponses. Mais au final, elles n’ont reçu aucune information qui puisse les satisfaire.

“Nous n’avons pas d’informations. Ils n’ont rien dit pendant la conférence de presse. Ils n’ont rien pu dire aux gens qui y étaient et les gens ne pouvaient pas comprendre. Certaines personnes se sont effondrées et sont parties”, a déclaré Mohamed Ramy, un proche de l’un des passagers. Mervat Mounir, tante de l’une des hôtesses de l’air ne veut pas entendre parler de crash. Préférant plutôt l‘éventualité d’un détournement du vol. “Elle venait de se marier il y a six ou sept mois. Je demande à Dieu que l’avion ait été détourné plutôt que ce qu’on nous a dit jusqu‘à présent. Nous avons de l’espoir”, souligne-t-elle.

Malheureusement, l’espoir des familles de retrouver leurs proches s’est envolé ce vendredi, après l’annonce par l’armée égyptienne de la découverte de débris et des effets personnels des passagers dudit vol. Mais, pour le moment, on ne connaît pas encore les causes du crash. Cependant, les autorités égyptiennes n‘écartent aucune piste, pas même celle d’un attentat terroriste. ‘‘Cette situation pouvait “laisser penser que la probabilité d’une attaque terroriste est plus élevée que celle d’une défaillance technique”, a déclaré le ministre égyptien de l’Aviation civile.

Cette situation pouvait laisser penser que la probabilité d'une attaque terroriste est plus élevée que celle d'une défaillance technique.

Les États-Unis, de leur côté, jouent la carte de la prudence concernant la piste terroriste. Jeudi en effet, le directeur du FBI, Jim Comey, a fait savoir qu’ ‘‘il n’y avait aucune revendication ni de preuve que le crash de l’avion d’EgyptAir soit le résultat d’un acte intentionnel’‘.
Voir plus