Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Nigeria : la lycéenne de Chibok retrouvée, prise en charge par les médecins militaires

Nigeria : la lycéenne de Chibok retrouvée, prise en charge par les médecins militaires

Nigéria

Amina Ali Darsha Nkeki, l’une des 276 lycéennes de Chibok enlevées par les terroristes de la secte islamiste Boko Haram et qui a été retrouvée dans la forêt de Sambisa, bénéficie des soins médicaux de l’armée nigériane

.

C’est dans l’Etat de Borno, au nord du Nigeria, que la jeune fille a été retrouvée par les militaires, en collaboration avec un groupe d’autodéfense. Amina est saine et sauve et désormais mère d’une fillette de quatre mois, nommée Sayfa. Il faudra certainement du temps et même beaucoup de temps à cette rescapée de la barbarie de Boko Haram, pour se remettre de ce qu’elle a dû voir et subir lors de sa captivité.

Une possible source d’informations précieuses

Mais la fille-mère a été retrouvée en compagnie d’un certain Mohammed Hayatu. Ce dernier se présente comme étant le « mari » d’Amina. Il a tout de suite été arrêté par les militaires, qui le soupçonnent de faire partie de la secte islamiste. Si cet homme est effectivement membre de Boko Haram, il constituera du coup une source non-négligeable d’informations pour les autorités, dans leurs recherches visant à retrouver les autres filles détenues par les terroristes.

Quant à Amina, elle a fait savoir que plusieurs de ses infortunées camarades d‘école sont encore en vie, détenues « quelque part » dans la forêt de Sambisa, là où se trouverait le QG de la secte islamiste. La jeune Amina rencontrera le président nigérian Muhammadu Buhari ce jeudi. Plusieurs espoirs s’appuient sur elle, dans le but de retrouver ses camarades, de même que le fief des islamistes.

Des 276 filles enlevées en avril 2014 par les fondamentalistes, quelques unes ont pu s‘échapper dans la foulée. Mais plus de 200 d’entre elles sont restées enter les mains de leurs bourreaux.

Cela fait maintenant sept ans que Boko Haram a lancé son insurrection armée dans le nord du Nigeria, voulant par la force des armes contraindre les habitants cette région à accepter son désir d’y établir un califat. Au moins 20.000 personnes l’ont payé de leur vie et plus de 2 millions ont été déplacés.

Voir plus