Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Economie

business

Nigeria : Cfao et Yamaha Motors ouvrent une usine d'assemblages des deux-roues

Nigeria : Cfao et Yamaha Motors ouvrent une usine d'assemblages des deux-roues

Nigéria

Le goupe français CFAO et le japonais Yamaha motors ouvrent une usine d’assemblage de motos à Lagos au Nigeria.

La filiale dénommée CFAO Yamaha Motors Nigeria Limited, détenue à 50 % par les deux entreprises, espère assembler près 70.000 motos par an à l’horizon 2018. Les deux associés ont fait valoir les immenses potentialités du marché nigérian de la moto pour justifier l’implantation de l’usine dans la mégapole nigériane.

“Aujourd’hui, le marché de la moto au Nigeria, c’est un peu plus d’un million de motos par an, neuves, importées dans le pays principalement depuis la Chine, l’Inde et le Japon. Et ça représente à peu près la moitié de l’ensemble du marché d’Afrique de l’Ouest. Donc en gros, le Nigeria est équivalent à l’ensemble des autres pays d’Afrique de l’Ouest en termes de taille de marché”, a expliqué Thomas Gajan, directeur des activités deux-roues chez CFAO.

Aujourd'hui, le marché de la moto au Nigeria, c'est un peu plus d'un million de motos par an

Pour le départ, l’usine produira deux modèles de motos, des jet-skis, des groupes électrogènes et des moteurs de petits bateaux. “Nous allons fabriquer, principalement, deux modèles. Le premier, c’est un modèle destiné à un usage commercial, un usage de taxi moto. Le deuxième, c’est un modèle de 110 cm3, de forme scooter, et destiné davantage à une clientèle de particuliers, et notamment de dames.”

L’usine dispose d’un showroom où sont commercialisés d’autres produits de la marque nipponne.

Présent au Nigeria depuis 112 ans, CFAO fera profiter son partenaire de sa connaissance du marché local. Le groupe français importe et distribue déjà les produits Yamaha dans 16 pays d’Afrique.

Voir plus