Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Economie

business

Nigeria : la suppression des subventions sur les hydrocarbures inquiète

Nigeria : la suppression des subventions sur les hydrocarbures inquiète

Nigéria

Les opérateurs économiques appréhendent les conséquences de la nouvelle politique des prix du pétrole à la pompe.

Le gouvernement a décidé de suspendre les subventions dont bénéficiaient jusqu’ici les consommateurs des hydrocarbures au Nigeria. L’objectif recherché est de faire des économies dans un contexte de chute des cours du baril du brut sur le marché international.

Une option que ne comprend pas vraiment le secrétaire général du Congrès nigérian Peter Ozon-Eson. “Ce que le ministre a fait hier est vraiment unique, s‘étonne-t-il. C’est la première fois dans l’histoire qu’un gouvernement entame une déréglementation ou un retrait de subvention. Tout ce que nous payons au Nigeria sera déterminé par les taux du marché noir.”

Déjà les conséquences du retrait de la subvention sur les hydrocarbures alimentent la flambée des prix pour les citoyens ordinaires. Une situation d’autant plus intenable que la conjoncture incite tous les secteurs de l‘économie nigériane à se serrer la ceinture.

Présidence Buhari

“Cela n’arrive pas au bon moment, se plaint Godwin Ejiga, un conducteur. Je crois que la présidence Buhari pour laquelle nous avons tous voté ne nous le rend pas bien. Nous pensions que le président nous aurait donné un peu de temps car l‘économie du pays nous étouffe déjà. À présent, on a encore plus de mal. Nous devons payer 58 naira et 50 kobo de plus pour tout ce que nous achetons.”

Présentée comme un mal nécessaire, de nombreux pays africains producteurs de pétrole réfléchissent à la limitation des subventions dans le secteur des hydrocarbures, sous la pression du FMI. Le gouvernement y a par exemple mis fin au Gabon le 1er février dernier.

Voir plus