Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Sport

sport

Dopage: les Kényans s'inquiètent de la décision de l'AMA

Dopage: les Kényans s'inquiètent de la décision de l'AMA

Kenya

Le rejet des règles antidopages du Kenya par l’Agence mondiale antidopage a fait réagir le monde sportif kényan. Les acteurs du milieu se disent préoccupés par les problèmes qui secouent l’athlétisme.

Responsables et anciens champions kényans s’inquiètent des contours pris par le scandale de dopage qui secoue leur sport depuis plusieurs mois. Au lendemain de la décision de l’Agnece mondiale antidopage de rejeter les nouvelles lois antidopages entérinées par les autorités du pays, tous demandent une intervention urgente pour trouver une solution rapide face à ce problème que risquent de payer très cher les athlètes kényans.

“J’appelle toutes les fédérations de nous rencontrer demain et passer par ce document pour produire un papier que nous pouvons envoyer à l’Agence mondiale antidopage et une copie à notre ministère des Sports et au gouvernement du Kenya,” dit le président du Comité national olympique kényan, Kipchoge Keino.

D’autres, en revanche, pensent déjà aux conséquences de cette décision de l’Agence mondiale antidopage qui avait exigé des autorités kényanes la mise sur pied de nouvelles lois antidopages au risque d‘être exclu des prochains Jeux olympiques.

“Il est temps pour le Président de sortir et de préciser notre position parce que le Kenya est une nation sportive et nous avons beaucoup de nos athlètes qui gardent un œil sur les Jeux olympiques et s’ils n’y vont pas, ce sera une grande déception,” a estimé Sammy Kosgey, ancien recordman d’Afrique sur 800 m.

En tout cas, si le Comité international olympique suit l’avis de l’AMA, le Kenya sera exclu des Jeux de Rio. Une décision qui aura un lourd impact sur les résultats du continent qui compte beaucoup sur les athlètes kényans, maîtres des courses de fond, pour multiplier ses chances de médailles.

Voir plus