Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Afrique du sud : un tribunal autorise une action collective des mineurs malades contre les compagnies minières.

Afrique du sud : un tribunal autorise une action collective des mineurs malades contre les compagnies minières.

Afrique du Sud

Un tribunal sud-afriain autorise des milliers de mineurs d’or atteints de silicose d’intenter une action collective contre des compagnies minières, pour obtenir des réparations.

La décision du tribunal prend aussi en compte tous les mineurs qui ont contracté la tuberculose dans les mines.

Le juge Phineas Mojapelo a déclaré devant la Haute Cour de Johannesbourg que “ dans le contexte de cette affaire, une action de groupe est la seule option réaliste”. Car, a-t-il poursuivi, les mineurs “n’avaient pas les moyens d’attaquer à titre personnel les géants miniers”. Il a aussi déploré le fait que l’industrie de l’or a “abandonné des dizaines de milliers, voire des centaines de milliers de travailleurs qui ont contracté la silicose et la tuberculose”

Le juge Mojapelo a ajouté que “l’action collective était sans précédent” et serait une avancée significative dans le domaine de la défense des droits des mineurs en Afrique du Sud.

La décision du tribunal permet à ces milliers de mineurs en exercice ou à la retraite de poursuivre une trentaine de sociétés, dont Harmony Gold, Anglogold Ashanti, Gold Fields Ltd, Anglo American South Africa, pour obtenir des dédommagements.

La silicose est une maladie pulmonaire chronique provoquée par l’inhalation des poussières de silice des mines. Elle peut rester dormante pendant plusieurs années avant d’affecter les poumons de manière irréversible. Le seul traitement connu est la transplantation pulmonaire.

Voir plus