Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Sport

sport

Cameroun : réactions suite au décès de Patrick Ekeng

Cameroun : réactions suite au décès de Patrick Ekeng

Roumanie

Emotion et consternation sont perceptibles dans les milieux sportifs camerounais, suite à la mort tragique du jeune footballeur Patrick Ekeng.

Ici au stade de la Réunification de Douala, on se souvient encore très bien de cet ancien joueur du Canon de Yaoundé, décédé dans les mêmes conditions que l’un de ses illustres prédécesseurs, Marc-Vivien Foé.

“Le savoir ou le voir couché comme cela sur l’aire de jeu, pour les Camerounais, c’est vraiment triste. Nous sommes vraiment abattus, dans toutes les chaumières aujourd’hui, on ne parle que de cela”, a indiqué Bete Samuel, joueur du Dynamo de Douala.

“C’est triste de voir ce genre de mort, c’est triste, je peux me mettre à la place de la famille, parce que actuellement, c’est tous les Camerounais, c’est tous les footballeurs camerounais qui sont en deuil”, dit Mbou Théophile, également joueur du Dynamo de Douala.

“Quand on se souvient de notre métronome Foé il y a quelques années, décidément cela fait mal. Surtout les jeunes qui décèdent à la fleur de l’âge alors qu’ils ont encore beaucoup de choses à apporter dans le domaine sportif”, a rajouté Dieugue Jean, employé du stade de la Réunification de Douala.

Patrick Ekeng s’est effondré sur le terrain vendredi lors du match opposant son club le Dinamo Bucharest au Viitorul Constanta, 7 minutes après son entrée en jeu. Tous les matchs du weekend ont été reportés par la fédération roumaine de football, ainsi que la finale de la coupe de Roumanie que Patrick Ekeng devait disputer avec le Dinamo le 10 mai prochain.

La fédération camerounaise de football (FECAFOOT) a également réagi à travers son président, Tombi à Roko Sidiki. “Le Cameroun perd encore un jeune footballeur prometteur, nous pensions que nous pouvions compter sur lui pour remporter la CAN (Coupe d’Afrique des Nations) de 2019 (organisée au Cameroun)”, a-t-il déclaré.

Présent à Gerland en 2003 lors du décès de Foé, l’ancien capitaine des Lions indomptables a exprimé son chagrin et sa compassion sur les réseaux sociaux. “Un Lion ne meurt pas, il dort”. “Le football avait encore besoin de toi, mais la vie en a décidé autrement. Repose en paix jeune frère!”, a conclu Eto’o.

Voir plus