Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Brésil : vers une destitution de Dilma Rousseff ?

Brésil : vers une destitution de Dilma Rousseff ?

Brésil

Au Brésil, les choses se compliquent sérieusement pour la présidente Dilma Rousseff. Ce vendredi, la commission spéciale du Sénat a voté en faveur de sa destitution. La décision a été prise lors d’un vote, avec une majorité de 15 voix pour, 5 contre et une abstention.

La commission spéciale du Sénat a jugé suffisantes les preuves qui accablent Dilma Rousseff dans l’affaire des malversations fiscales qui prévalent sous son mandat. Le 11 mai prochain, le Sénat procédera à un vote complet, incluant tous les 81 sénateurs. Chacun d’eux interviendra pendant une quinzaine de minutes. Calculé de la sorte, cela pourrait donner lieu à un vote qui se déroulera pendant 20 heures.

Flavia Berolli est analyste politique. Pour elle, cette destitution ne fera pas l’affaire des masses brésiliennes. Elle l’explique en ces termes :

La destitution va affaiblir les progrès que le Brésil a faits au cours des deux dernières décennies. Les ajustements possibles dans les politiques économiques seront centrés sur une privatisation à grande échelle. Dans ce cas, l’investissement du gouvernement sera réduit dans les domaines de l‘éducation et les services publics. Cela pourrait être un bon signe pour les investisseurs sur le marché international, mais pour les travailleurs brésiliens, les étudiants et ceux qui dépendent des politiques sociales nationales, je pense que la perspective n’est pas positive.

Si 41 sénateurs sur les 81 votent en faveur de la destitution de Dilma Rousseff le 11 mai prochain, elle devra quitter le pouvoir dans un délai de 180 jours. Dans ce cas, c’est le vice-président Michel Temer qui tiendra les rennes du pays, jusqu‘à la prochaine présidentielle.

Voir plus