Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

La Hollande prête à aider la Libye à rapatrier ses fonds gelés

La Hollande prête à aider la Libye à rapatrier ses fonds gelés

Libye

Le ministre libyen des Affaires étrangères était en Libye jeudi. Une visite en guise de soutien aux nouvelles autorités de Tripoli à qui Bert Koenders a promis d’aider pour récupérer les fonds gelés du pays.

Le ballet des diplomates étrangers se poursuit à Tripoli. Cette fois, c’est le chef de la diplomatie hollandaise qui est venu rendre visite au gouvernement d’union. Également président du Conseil des ministres de l’Union européenne, Bert Koenders était dans la capitale libyenne, jeudi, pour apporter son soutien aux nouvelles autorités. « Avec cette visite, je tiens à souligner mon soutien en tant que ministre des Affaires étrangères néerlandais, mais aussi en tant que président du Conseil des ministres de l’Union européenne et notre soutien en termes très pratiques pour les tâches qui nous attendent pour la Libye », a indiqué M. Koenders, à l’issue de sa visite.

Parmi les défis qui attendent les deux parties, la lutte contre le terrorisme et la migration clandestine. Ces questions étaient d’ailleurs au cœur de l’entretien entre le chef de la diplomatie européenne et le Premier ministre Fayez Al-Sarraj.

Bert Koenders, qui était accompagné d’autres fonctionnaires de son ministère, a indiqué que son pays allait accompagner le gouvernement libyen avec, notamment, un appui financier destiné à la formation de gardes-côtes. « Le gouvernement néerlandais a décidé de soutenir la garde-côte libyenne à travers un programme de l’Organisation internationale pour les migrations », a révélé M. Koenders.

La question de l’aide humanitaire a été également évoquée par les deux hommes qui comptent sur les fonds gelés que le gouvernement libyen espère rapatrier. « Le plus important, c’est que des centaines de millions d’euros sont encore actuellement gelés. Et j’ai proposé d’aider à faire en sorte que ces fonds libyens gelés soient disponibles pour de l’aide humanitaire », a promis le chef de la diplomatie néerlandaise.

Voir plus