Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Economie

business

Barclays cède 12,2% de ses parts d'action de Barclays Africa Group

Barclays cède 12,2% de ses parts d'action de Barclays Africa Group

Banques

C’est ce jeudi que la banque britannique Barclays a déclaré avoir cédé 12,2% de sa filiale sud-africaine. Coût de la vente : 765 millions d’euros. Cette vente s’inscrit dans le cadre d’un plan de restructuration.

Les acheteurs de ces parts d’action sont des investisseurs institutionnels, qui ont payé 126 rands sud-africains par action. Ce qui donne un total de 13,053 milliards de rands, soit 765 millions d’euros. La transaction effectuée, la banque britannique se retrouve avec 50,1% de son agence sud-africaine cotée à la bourse de Johannesburg, Barclays Africa Group.

Barclays avait laissé entendre au début du mois de mars dernier son intention de revoir à la baisse son niveau de participation dans sa filiale sud-africaine à 20%, et ce, d’ici deux à trois ans. Cela, dans le but de focaliser ses activités en Europe, notamment en Grande-Bretagne, mais aussi aux Etats-Unis. La banque britannique s’est lancée dans un vaste plan de restrucuration sous l’impulsion de Jes Staley, le directeur général.

Bob Diamond (ancien patron déchu de Barclays), ainsi que d’autres investisseurs, sont très intéressés par cette cession d’actions. Ils visent surtout le rachat de Barclays.

La banque a des agences dans plusieurs pays du continent africain dont l’Egypte, le Ghana, le Nigeria et dans certains pays d’Afrique australe.