Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Nigeria : l'ancien gouvernement accusé d'importants détournements de fonds

Nigeria : l'ancien gouvernement accusé d'importants détournements de fonds

Boko Haram

La lutte contre les insurgés de Boko Haram a profité à certains barons du précédent gouvernement nigérian. Ces derniers se sont enrichis en détournant une grande partie de l’argent destiné à l’achat des armes.

C’est la substance d’un communiqué du vice-président du Nigeria, publié ce mardi. Yemi Osinbajo, a accusé le gouvernement de Godluck Johanathan d’avoir détourné 15 milliards de dollars ( à peu près 13 milliards d’euros) de fonds publics à travers des contrats d’armement frauduleux.

Une somme colossale qui d’après des analystes économiques représente plus de la moitié des réserves en devises étrangères du Nigeria estimées à 27 milliards de dollars.

Le nom de Sambo Dasuki, à l‘époque conseiller à la sécurité nationale de l’ex-président Goodluck Jonathan revient régulièrement.
Sambo Dasuki a déjà été arrêté tout comme d’autres anciens responsables de la précédente administration.

La justice reproche à l’ex-conseiller en sécurité nationale d‘être le cerveau d’un vaste scandale de détournement de fonds, initialement destinés aux forces armées pour lutter contre le groupe islamiste Boko Haram. L’argent détourné auraient d’après la justice nigérianne servi au Parti démocratique populaire (PDP), la formation de M. Jonathan, pour financer sa dernière campagne électorale.

Le président Muhammadu Buhari, un ancien dirigeant militaire réputé pour sa poigne contre la corruption a été élu en mai dernier, avec la promesse de lutter avec acharnement contre la corruption qui gangrène la société nigérianne