Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Economie

business

L'agence Moody's rabaisse les notes souveraines du Gabon et du Congo

L'agence Moody's rabaisse les notes souveraines du Gabon et du Congo

Agence de notation

L’agence de notation Moody’s a abaissé les notes souveraines du Congo et du Gabon suite aux conclusions de ses dernières analyses sur la situation économique dans ces deux états d’Afrique centrale.

Pour la deuxième fois en deux mois, l’agence a rabaissé la note du Congo – à B2 tandis que celle du du Gabon est retombée à B1.

Les deux pays d’Afrique centrale subissent de plein fouet la chute des cours du pétrole. Les recette du pétrole constituent plus de la moitié des revenus des deux pays.

Résultat : la détérioration des finances publiques.

Pour Moody’s, les finances publiques du Gabon continueront de se détériorer. La dette publique devrait atteindre 51% du PIB en 2016 avant de se stabiliser. Les recettes fiscales devraient aussi se détériorer avec un déficit fiscal, projeté à 6 % du PIB en 2016,

Moody’s se montre préoccupé par rapport au Congo dont les recettes publiques ont baissé de 48 % en 2015 du fait de la baisse drastique des prix du brut sur le marché mondial.

L’agence a noté que les finances du Congo étaient robustes avant la baisse des prix du pétrole, soulignant que la détérioration allait se poursuivre d’ici fin 2017, et ce, en dépit probablement d’autres mesures d’assainissement budgétaire.

Le chantier de la réduction des dépenses publiques, et du renforcement des recettes non-pétrolières sont quelques unes des pistes proposées par Moody’s aux dirigeants gabonais et congolais.