Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Gabon : mise en place d'une stratégie de gestion des conflits entre hommes et animaux

Gabon : mise en place d'une stratégie de gestion des conflits entre hommes et animaux

Ali Bongo Ondimba

Le “plan national de gestion du conflit homme-faune” récemment annoncé par le président Ali Bongo Ondimba a pour objectif de protéger les villageois contre les attaques d‘éléphants.

D’après le chef de l‘État gabonais, “une phase pilote va consister à poser des clôtures électriques dans les secteurs où les raids de pachydermes sont les plus fréquents.” Ce plan sera exécuté par l’Agence nationale des parcs nationaux (ANPN) et le ministère de la Protection de l’environnement et des Ressources naturelles, de la Forêt et de la Mer. A travers ce projet, les autorités disent vouloir assurer la protection des Gabonais conformément à une résolution de l’ONU sur la “lutte contre le trafic des espèces sauvages.”

“Combattre le braconnage, c’est rendre nos villages plus sûrs, assurer la protection des récoltes et permettre à nos enfants de grandir sans craindre, et les éléphants, et les trafiquants. C’est, bien sûr, une question de sécurité, mais aussi un moyen d’assurer la diversification de notre économie”, a indiqué Ali Bongo Ondimba.

“Je souhaite garantir aux populations rurales une égalité des chances dans les activités agricoles et le droit à une vie paisible”, a-t-il ajouté.

Pour rappel, le Gabon est engagé comme membre-fondateur de l’Initiative de protection des éléphants (EPI), mouvement mondial réunissant le Botswana, le Tchad, l‘Éthiopie, le Gabon, la Tanzanie et d’autres partenaires pour lutter contre le trafic illicite d’ivoire.