Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Joseph Kabila décore Papa Wemba à titre posthume

Joseph Kabila décore Papa Wemba à titre posthume

République démocratique du Congo

Le Chef de l’Etat congolais s’est voulu solidaire dans ce malheur qui touche toute l’Afrique, mais encore plus son pays : la mort de Papa Wemba, originaire de la République démocratique du Congo, en le faisant “grand-officier” de la république à titre posthume.

Joseph Kabila s’est d’abord incliné devant la dépouille de l’artiste, exposée au Palais du Peuple, dans l’enceinte du Parlement congolais, avant de poser la distinction sur le cercueil couvert du drapeau national, prononçant ces mots : « pour le mérite, des loyaux et éminents services rendus à la nation, en Afrique et au monde où il avait porté la bannière pour faire valoir la culture congolaise. »

Papa Wemba décroche ainsi la plus haute distinction, celle de « grand-officier » de l’Ordre national.

A la suite de Joseph Kabila, c’est au tour du représentant des musiciens, l’artiste-musicien Nyoka Longo Jossart et celui de la famille biologique du défunt, sa fille aînée, et le ministre congolais de la Culture et des Arts de prononcer leurs mots de circonstance en cinq minutes chacun.

C’est devant un parterre de personnalités du monde de la politique,économique et culturel qu’a eu lieu la cérémonie.

Dans la soirée, il est prévu un office religieux qui réunira une quarantaine de prêtres catholiques dont plusieurs, venus du Congo Brazzaville voisin.

Pour cette cérémonie, les autorités congolaises ont voulu jouer la carte de la prudence. Le ministre de la Culture, Banza Mukalay, a été formel : « le deuil est artistique et culture, et non-politique. »

Il met ainsi en garde toute récupération politique et s’oppose à la présence des drapeaux de partis politiques sur le lieu des funérailles de l’artiste. ‘‘Surtout que de son vivant, l’illustre disparu n’appartenait à aucun mouvement ou association politique.’‘, souligne-t-il.

Selon le programme des obsèques, le mardi 03 mai sera consacré au ‘‘dépôt libre des gerbes de fleurs’‘, un recueillement, des prestations musicales et une veillée mortuaire au Palais du Peuple pour le grand public.

En outre, le mercredi 04 mai sera consacré à « l’oraison funèbre » par le gouverneur de Kinshasa, par ailleurs, président du comité d’organisation. La levée de corps aura lieu à 12h00, direction vers la nécropole «  Entre Ciel et terre » où ‘‘reposera’‘ à jamais le roi de la Rumba.

Voir plus