Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Jules Yao Adjo, agent informel de la circulation au Togo

Jules Yao Adjo, agent informel de la circulation au Togo

Togo

Un Togolais a choisi de s’engager de manière bénévole au service de la communauté. Jules Yao Adjo aide de manière quotidienne les élèves de Lomé, la capitale, à traverser la route.

Cette activité qu’il mène gratuitement depuis 2008 a pour but selon lui de prévenir les élèves contre les accidents de la route.

Jules Yao Adjo : “c’est depuis le 15 décembre 2008 que je fais ce travail. C’est pour éviter les accidents. Quand on est citoyen, on doit toujours aider le peuple et Dieu va aussi nous bénir”.

Vêtu d’un accoutrement semblable à celui de la police, API comme on le surnomme, interrompt la circulation avec une grande facilité. Un engagement que saluent certains de ses compatriotes : sauver des vies.

“Il est toujours souriant avec les enfants, je l’adore. “, jubile un jeune élève de Lomé. “Il traverse la route avec les enfants et aussi avec les élèves. Je l’encourage. On ne sait pas s’il est payé par l’Etat , mais c’est bon.”, affirme un parent.

Ce père de trois enfants, qui vit dans un modeste quartier de Lomé, exerce parallèlement le métier de coiffeur. Son secret, dit-il, c’est l’amour du travail : “c’est par la grâce de Dieu que je vis. Tout ce que vous voyez ici, c’est moi-même qui l’ai fait. Je suis dynamique, je bouge, j’aime le travail.”

Selon des chiffres officiels, de 2009 à 2013, les accidents de la route ont fait près de 3.000 morts au Togo. Une situation en partie due au non-respect du code de la route et à la vétusté du patrimoine routier.

Voir plus