Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Afrique : la spiruline comme arme contre la malnutrition

Afrique : la spiruline comme arme contre la malnutrition

Alimentation

La spiruline, une cyanobactérie encore appelée ‘‘algue bleue’‘, est un aliment présenté comme le plus riche au monde après le lait maternel. Ses producteurs pensent qu’elle peut aider à résoudre les cas de malnutrition en Afrique et pensent déjà à encourager sa culture sur le continent.

Une fois séché, ce complément alimentaire se présente sous forme de paillettes vertes et peut être saupoudré sur des plats ou déguster à la petite cuillère. ‘‘C’est un aliment qui permet d’amener de l’énergie, de reconstituer les équilibres. En plus de l’énergie qu’on apporte, on détoxifie le foie, on renforce les défenses immunitaires. C’est vraiment un aliment santé, mais ça reste un aliment, ce n’est pas un médicament’‘, déclare Olivier Charmont, un producteur de cette algue.

Sous ses airs de vase verdâtre, l’algue dissimule en effet des qualités nutritionnelles considérables. Riche en protéines, en fer et en vitamines, l’Organisation des Nations unies la présentait déjà en 1974 comme ‘‘un aliment d’avenir’‘. Des consommateurs ne tarissent pas d‘éloges sur ses vertus nutritives. “Au niveau physiologique, je ne sais pas comment dire, mais, j’ai de l’énergie, j’ai tout ce qu’il me faut pour vivre bien”, déclare Martine, une consommatrice.

Des organisations comme celles des Suisses d’Antena Technologie se proposent de créer des fermes de développement de cette algue en Afrique afin de contribuer à la lutte contre la malnutrition sur ce continent. ‘‘Nous avons monté une vingtaine de fermes. Certaines ont essaimé comme à Madagascar”, explique Diane de Jouvencel, qui dirige cette ONG en France. Maria Ma, une Togolaise en stage à la Fédération nationale des spiruliniers en France espère bien importer la méthode de reproduction de cette algue au Togo. Son objectif : inciter les Togolais à consommer la spiruline.

C’est un aliment qui permet d'amener de l’énergie, de reconstituer les équilibres. En plus de l’énergie qu’on apporte, on détoxifie le foie, on renforce les défense immunitaires. C’est vraiment un aliment santé, mais ça reste un aliment, ce n'est pas un médicament.

Cette algue semble ne pas être inconnue sur le continent, ‘‘les femmes du Tchad en récoltent déjà depuis des siècles’‘, souligne Émilie, membre de la Fédération nationale des spiruliniers en France.