Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Togo : le nouvel aéroport de Lomé ouvre ses portes

Togo : le nouvel aéroport de Lomé ouvre ses portes

Togo

L’infrastructure a été inaugurée en prélude à la célébration du 56e anniversaire de l’indépendance du Togo célébré ce 27 avril.

Le nouvel aéroport de Lomé est opérationnel depuis lundi. Construite sur 21 000 m², l’infrastructure se veut ultramoderne et accueillante pour les passagers. Elle compte en accueillir 2,5 millions par an. Une ambition à deux sens puisque les passagers eux-mêmes ne tarissent pas d‘éloges pour le nouvel édifice. Cependant ils font également le voeu que la qualité de service ici soit au niveau de la prouesse architecturale.

“J’arrive pour la première fois dans cet aéroport magnifique à Lomé, raconte madame Ayélé Loch-Donou. C’est un sentiment très positif de voir Lomé se doter d’un aéroport d’un standard international, qui maintenant peut se comparer à toutes les autres capitales africaines. C’est formidable !”

Le nouvel aéroport peut accueillir 13 avions simultanément et peut gérer jusqu‘à 50 000 tonnes de fret par an. Des caractéristiques qui en font une infrastructure concurrentielle selon les autorités. Les autorités assurent avoir mis un accent particulier sur deux aspects cardinaux dans les transports aériens actuels : la sécurité et le confort des passagers.

« Le réaménagement du parking avion pour le porter jusqu’à 13 avions, y compris les passerelles télescopiques. Il y a le réaménagement de la zone fret dont la capacité a été porté de 15000 à 50000 tonnes de traitement de fret par an.
Il y a également la construction du taxi-way. Vous avez vu les avions qui n’ont plus pros la piste d’atterrisage pour aller en bout de piste pour décoller. Il y a également la construction d’autres infrastructures : la construction d’une centrale, la construction d’une morgue. C’est tout cet ensemble qui constitue le projet. »

L’aéroport de Lomé a été construit par des entreprises chinoises et devrait a priori servir de base aux compagnies présentes en Afrique de l’Ouest.

Voir plus