Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Le Kenya va incinérer 105 tonnes d'ivoire, ce samedi

Le Kenya va incinérer 105 tonnes d'ivoire, ce samedi

Kenya

16.000 défenses d‘éléphants vont être incinérées samedi au Kenya dans le parc national de Nairobi. Par cette crémation à grande échelle, le Kenya veut lutter contre le commerce florissant du trafic d’ivoire.

Le service kényan de la faune va procéder à la plus grande incinération de l’histoire du pays depuis 1989. 105 tonnes d’ivoire vont être brûlées, d’abord par une torche enflammée des mains du président Uhuru Kenyatta. Après lui, le carburant sera injecté sous des pyramides d’ivoire. Pour les détruire entièrement, un expert en pyrotechnique propose un mélange de gazole et de kérosène avec de l’air compressé. Une incinération qui va durer quelques jours, selon les responsables de ce programme. Cette crémation est pour eux une manière de faire valoir la valeur de l’ivoire non pas en étant utilisé à d’autres fins, mais en étant sur l’animal.

Vendredi, un sommet se tiendra au Kenya. Outre le président kényan Uhuru Kenyatta, les présidents ougandais Yoweri Museveni, botswanais Ian Khama et gabonais Ali Bongo Ondimba sont attendus pour le sommet. Ce sera une occasion de promouvoir la prise de conscience mondiale du problème du braconnage des éléphants pour aboutir à une interdiction totale du commerce de l’ivoire.

Moins de 500.000 éléphants vivent aujourd’hui sur le continent. Et chaque année, entre 30.000 et 38.000 d’entre eux sont abattus par des braconniers pour leurs défenses, selon les ONG de la protection de la faune. Près d’une tonne et demi de cornes de rhinocéros sera également incinérée. Le 19 avril dernier, le Cameroun a pour sa part incinéré en public plus de six tonnes d’ivoire, une première pour le pays.

Toutefois, des voix s’interrogent sur les conséquences de cette incinération massive sur le cours de l’ivoire.

Voir plus