Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

L'Afrique en guerre contre le braconnage

L'Afrique en guerre contre le braconnage

Les éléphants

En Afrique, entre 30.000 et 40.000 éléphants sont victimes de braconnage chaque année.

Ces pachydermes sont ciblés pour leurs pointes d’ivoire qui alimentent un commerce illégal entretenu par la Chine, l’Arabie saoudite et le Viêtnam entre autres.

Les plus grandes réserves de cette espèce faunique sur le continent se trouvent au Kenya, au Gabon en Ouganda et au Botswana. Mais selon les estimations, l’Afrique n’abrite plus que 450.000 à 500.000 éléphants aujourd’hui.

Pour démontrer sa détermination contre le braconnage, le gouvernement kényan va brûler samedi 120 tonnes d’ivoire, soit 16 000 défenses amassées dans le parc national de Nairobi, la capitale.

Cela représente 5 % du stock mondial actuel. Cette incinération aura lieu à l’issue du sommet consacré à la lutte contre le braconnage qui réunira des chefs d‘État et des protecteurs des animaux.

Enjeu de la rencontre : plaider en faveur de l’interdiction totale du commerce de l’ivoire. La pointe d’ivoire encore appelée or blanc représente un juteux commerce. En Chine par exemple, le kilo d’ivoire se négocie à environ 1000 euros.