Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Sport

sport

Le rêve olympique d'un réfugié congolais

Le rêve olympique d'un réfugié congolais

Judo

Réfugié au Brésil depuis 2013, Popole Misenga travaille dur à l’entraînement pour espérer faire partie de la délégation des réfugiés aux jeux de Rio.

Popole Misenga, l’un des 43 pré-sélectionnés de la première équipe des réfugiés de l’histoire rêve des Jeux Olympiques.

Depuis plus d’un an, le judoka congolais de 24 ans s’entraîne tous les jours à l’institut Reçao de Rio au Brésil, pour parfaire sa technique et décrocher le précieux sésame pour les jeux.

“C’est une bonne chose, une très bonne chose dans ce monde. Je me disais, dans ma tête, que je ne suis pas une personne de deuxième classe. Les gens sont entrain de voir que nous sommes aussi importants, nous, les réfugiés qui venons d’autres pays”, a déclaré à l’AFP Popole Misenga, Judoka, réfugié congolais au Brésil.

Grâce à la forte médiatisation des jeux, l’athlète espère retrouver sa famille dont il a perdu la trace durant les années de guerre civile en RDC.

“Je n’ai aucun moyen de contacter ma famille. Si je vais aux Jeux olympiques ici, s’ils m’acceptent, cela aidera ma famille pour qu’elle sache: Notre frère est à Rio de Janeiro, notre frère est un judoka, il participe là-bas“, a-t-il rajouté.

C’est lors des mondiaux de Judo en 2013 que Popole est arrivé au Brésil. Victime des mauvais traitements des responsables de la délégation congolaise, il décide de ne pas rentrer au pays. Recueilli par d’autres réfugiés africains, il vit avec sa compagne brésilienne dans une favela carioca.