Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Economie

business

Le gouvernement égyptien annonce l'achat de 54.000 tonnes de blé

Le gouvernement égyptien annonce l'achat de 54.000 tonnes de blé

Egypte

Le gouvernement égyptien fait l’inventaire de ses réserves de blé, annonçant ce dimanche l’achat de 54.000 tonnes de blé.

Un chiffre loin du record de 5,3 millions de tonnes de graines avancées l’année dernière par l‘État, soit 3,7 millions de plus que l’année précédente.

Plus grande importatrice de blé au monde, l’Egypte a frôlé une crise cette année, après le refus d’une cargaison française par les autorités sanitaires du pays. La marchandise aurait contenu de l’ergot, un champignon qui peut se révéler toxique.

La récolte de blé n’a commencé que vendredi, et le gouvernement s’est tourné vers les agriculteurs locaux pour pouvoir remplir ses stocks de céréales.

Chaque année, l‘État fixe les prix d’achat du blé local à des prix supérieurs aux offres mondiales, la marchandise étant achetée à 420 livres égyptiennes, environ 47 $ les 150 kilogrammes. Une façon pour les autorités égyptiennes d’encourager les producteurs locaux à s’investir davantage dans cette culture.

L‘État a, par ailleurs décidé de renforcer le contrôle de la circulation du blé pendant la récolte. Il a donc annoncé une série de mesures, notamment l’interdiction de la commercialisation de cette céréale pendant la période des achats.

Pour éviter une éventuelle pénurie, les autorités égyptiennes, ont renforcé depuis l’année dernière, leur capacité de stockage avec 17 nouveaux silos.

Depuis le début des 90, le blé occupe une place importante dans l’alimentation des Égyptiens. Mais, plus de deux tiers de la consommation sont importés, pesant très lourd sur le budget de l‘État du fait des subventions.

Voir plus