Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

La sécurité au coeur de la visite en France d'Archange Touadéra

La sécurité au coeur de la visite en France d'Archange Touadéra

République Centrafricaine

Faustin Archange Touadéra, le président de la Centrafrique, était ce mercredi en France où il a été reçu par son homologue François Hollande. Une occasion que les deux hommes ont saisi pour évoquer la question de la sécurité en Centrafrique, notamment le maintien de la force française Sangaris dans le pays.

La force française Sangaris « demeurera » sur les terres centrafricaines. C’est l’essence de la rencontre entre le président français François Hollande et son homologue centrafricain Faustin Archange Touadéra, qui se sont rencontrés ce mercredi au palais de l’Elysée. Pour le président français, ce maintien des forces françaises permettra d‘ « encadrer l’armée du pays », estimant que beaucoup restait à faire pour la sécurité” et “le désarmement” des anciens combattants.

Pourtant, en mars dernier, le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, annonçait que la France mettrait fin en 2016 à la mission Sangaris, qui compte encore environ 900 hommes dans le pays contre 2.500 au plus fort des tensions. Une décision qui avait alors inquiété le président centrafricain pour qui il était nécessaire que la France passe le relai à la Minusca, la force de l’Union africaine. “Ces deux entités se complètent dans leurs actions”, avait-il estimé. Outre la France, Faustin Archange Touadéra a appelé au “soutien de la communauté internationale” pour réussir “le désarmement, la démobilisation et le rapatriement des anciens combattants”, après la grave crise qu’a connue le pays entre 2013 et 2015.

Autre volet évoqué par les deux élus, l‘économie. Le président centrafricain a annoncé dans ce sens la tenue prochaine d’une « table ronde pour mobiliser nos partenaires (…) et financer un certain nombre de projets prioritaires pour le redressement de notre pays ». Une entreprise pour laquelle il peut également compter sur le soutien de son ancienne colonie. “La France sera présente avec son aide économique, avec l’Agence française de développement et avec l’Europe”, lui a promis François Hollande.

Cette tournée à l‘étranger est la première pour Faustin Archange Touadéra depuis son élection en février dernier. Avant sa rencontre avec François Hollande, il s‘était entretenu lundi avec le pape François, lors d’une visite au Vatican.

Voir plus