Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Mali : la présence militaire française fait débat

Mali : la présence militaire française fait débat

Mali

“L’armée française prête à quitter le Mali si les Maliens en font la demande”, déclaration du commandant de l’opération Barkhane.

Seulement, pour le chef de la force Barkhane, les Maliens ont encore besoin des troupes françaises. ‘‘Aujourd’hui, les Maliens demandent à ce que Barkhane soit là. Nous travaillons en étroite collaboration avec les Nigériens. De manière différente avec la Mauritanie, le Tchad et le Burkina’‘, a déclaré Patrick Bréthous.

Le chef de l’opération Barkhane a par ailleurs rejeté les accusations d’arrestations arbitraires portées contre son entité : “nous n’effectuons pas d’arrestations puisque nous ne sommes pas une force judiciaire, nous sommes une force militaire et en aucun cas, nous nous attaquons à la population. Simplement, nous avons du renseignement qui nous permet de savoir qu’il y a des terroristes à tel ou tel endroit et nous les saisissons.”

Lundi en effet, une manifestation s’est déroulée à Kidal contre la présence des troupes françaises dans la localité. D’après des sources sécuritaires, au moins un civil a été tué lors de ces événements. Le 12 avril dernier, trois soldats français avaient trouvé la mort à Kidal. Leur véhicule avait sauté sur une mine.

Aujourd'hui, les Maliens demandent à ce que Barkhane soit là. Nous travaillons en étroite collaboration avec les Nigériens. De manière différente avec la Mauritanie, le Tchad et le Burkina.

Depuis quatre ans, des groupes djihadistes contrôlent certaines zones du Nord-Mali. L’opération Barkhane lancée par la France s’inscrit dans le cadre de la lutte contre les terroristes au Sahel.

Voir plus