Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Burundi : les trois options de Ban Ki-moon pour l'envoi de troupes policières

Burundi : les trois options de Ban Ki-moon pour l'envoi de troupes policières

Burundi

Les trois propositions de Ban Ki-moon pour le déploiement du contingent policier au Burundi ont atterri sur la table du Conseil de sécurité vendredi.

Dans sa résolution du mois d’avril pilotée par la France, le secrétaire général des Nations Unies était chargé d’analyser les différentes possibilités pour le déploiement de policiers onusiens au Burundi afin de calmer les tensions, en collaboration avec le gouvernement burundais et l’UA. Il en a trouvé trois et ces propositions vont de 3 000 officiers à une dizaine d’agents.

Première option, l’idéal selon Ban Ki-moon serait d’envoyer 3000 hommes pour fournir une certaine protection physique à la population mais la préparation de cette mission pourrait s‘étendre dans le temps.

Deuxième option, un contingent de 228 officiers de police onusiens dont la mission serait de coopérer avec les responsables des différentes missions sur place. Ils n’auront pas pour mission de protéger les civils, mais de lancer une alerte en cas de situation instable.

Troisième option, un convoi de 20 à 50 officiers chargés d‘évaluer la police burundaise et de veiller au respect des droits de l’Homme et de l‘État.

Le secrétaire général juge que la « Situation sécuritaire au Burundi demeure précaire, au point d’en être alarmante ». Ce rapport d’une dizaine de pages déposé sur la table du Conseil de sécurité de l’ONU intervient deux semaines après que le conseil a accepté d’envoyer des troupes policières sur le sol du Burundi pour mettre un terme aux violences.

Voir plus