Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Égypte : manifestations contre la rétrocession de deux îles à l'Arabie Saoudite

Égypte : manifestations contre la rétrocession de deux îles à l'Arabie Saoudite

Egypte

Des dizaines de manifestants se sont rassemblés ce vendredi au Caire pour appeler à la chute du gouvernement, suite à la décision du président Al-Sissi de rétrocéder deux îles à l’Arabie saoudite. La police a dû faire usage de bombes lacrymogènes pour les disperser.

‘‘Le peuple veut la chute du régime’‘ ; ‘‘nous ne partirons pas’‘, “Awad a vendu son terrain”, ou encore “à bas le régime militaire” (slogan des soulèvements du Printemps arabe en 2011, NDLR). Tels sont les messages et slogans que scandaient les dizaines de manifestants égyptiens en colère, suite à la décision du président Al-Sissi de transférer deux îles inhabitées de la mer Rouge, à l’Arabie saoudite.

Les îles de Tiran et Sanafir, qui se trouvent au sud de Suez et entre les deux pays ont été rétrocédées vendredi par le gouvernement du Caire à son voisin en guise de contrepartie de l’aide financière de l’Arabie saoudite à l‘Égypte. L’accord de rétrocession a été parafé au cours d’une visite historique au Caire du roi Salmane d’Arabie saoudite la semaine dernière.

Rassemblés devant le syndicat des journalistes dans le centre du Caire, environ 200 manifestants, qui accusent du reste le président égyptien de “vendre” les îles en échange d’investissements saoudiens, ont été dispersés par la police qui a fait usage de gaz lacrymogènes. Plusieurs arrestations ont également été enregistrées. Jeudi, la police avait prévenu la population de ne pas manifester après l’appel de militants islamistes et laïcs à des rassemblements au Caire.

L’accord de rétrocession entre l’Arabie saoudite et l‘Égypte met, par ailleurs, en relief les liens de plus en plus forts qui unissent l’Arabie saoudite et… Israël.

Israël a en effet de bonnes relations avec l‘Égypte depuis les accords de Camp David en septembre 1978, qui ont établi la paix entre les deux pays ; mais surtout avec le nouveau président Abdel Fatah Al-Sissi. Les deux pays collaborent notamment pour combattre l‘État islamique qui a une présence dans la péninsule du Sinaï.

Voir plus