Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Tchad/Élections : les envoyés spéciaux de TV5 Monde interdits de filmer

Tchad/Élections : les envoyés spéciaux de TV5 Monde interdits de filmer

Tchad

Selon nos confrères de RFI (Radio France Internationale), la chaîne de télévision française TV5 Monde, présente au Tchad pour couvrir la présidentielle, a été interdite de filmer. Le matériel de ses envoyés spéciaux a été confisqué.

La décision émane des autorités tchadiennes, selon TV5 Monde. Le matériel des deux envoyés spéciaux de la chaîne de télévision a été confisqué durant plusieurs heures, dimanche soir. La direction de TV5 Monde a émis un communiqué dans lequel elle fait savoir que « nos équipes ne sont ainsi plus en mesure de faire leur travail dans des conditions normales et sereines et de couvrir correctement le scrutin présidentiel. »

Yves Bigot, le PDG de TV5 Monde, explique la situation en ces termes :

« Ils étaient en train de filmer dans un bureau de vote où visiblement, il y avait des difficultés, des urnes qui arrivent en retard, certains témoins sur place disant que les urnes étaient déjà bourrées – mais ça c’est ce que disent les témoins – et puis on a vu arriver sur mobylette quelqu’un qui arrivait avec des bulletins de vote très, très tard, quasiment avant l’heure de la fermeture des bureaux. Voilà ce que l’équipe était en train de filmer quand ça s’est produit et donc des échauffourées qui commençaient autour de ce bureau de vote ».

Ils étaient en train de filmer dans un bureau de vote où visiblement (...) certains témoins sur place disant que les urnes étaient déjà bourrées ...

Concernant l’interdiction de filmer qui a été adressée aux envoyés spéciaux de la chaîne de télévision, Yves Bigot réagi comme suit :

« Pour nous, comme pour tous nos confrères, évidemment, on considère que ça nous empêche de faire notre travail, que ça constitue une entrave à la liberté fondamentale d’informer ». D’après une source émanant de l’OIF (Organisation internationale de la francophonie), le ministère tchadien de l’Intérieur aurait assuré dans la soirée d’hier (lundi), que l’interdiction était suspendue.

C’est le dimanche dernier que les Tchadiens ont voté dans le cadre de la présidentielle qui s’est déroulée sans grave incident, mais sous forte présence militaire. Hier lundi, soit un jour après ce scrutin, les communications restaient toujours coupées à N’Djaména, notamment le réseau internet.

L’internet via le téléphone mobile a été coupé tôt le dimanche, jour du scrutin. Quant à l’internet fixe, il a subi le même sort dans la soirée, le même jour. Les SMS non plus ne fonctionnent pas jusqu‘à présent.

Suivez-nous sur nos comptes Twitter et Facebook

Voir plus