Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Les Comores dans l'attente des résultats de la présidentielle

Les Comores dans l'attente des résultats de la présidentielle

Comores

Les opérations de dépouillement ont débuté dimanche après le deuxième tour de la présidentielle au Comores. Il a débuté à 18 heures locales (15 h GMT).

Il faudra patienter avant d’avoir les premières données de cette consultation électoraale. Les premiers résultats ne seront pas connus avant mercredi.
Environ 300.000 Comoriens étaient attendus aux urnes. Le scrutin a cependant été émaillé d’incidents, notamment à Anjouan.

Au premier tour, le candidat du pouvoir, Mohamed-Ali Soilihi avait fini la course en tête avec un peu plus de 17 % des voix. Lors de cette seconde manche, il était face à deux autres candidats dont l’ex-président , Azali Assoumani. Ce dernier a exprimé sa volonté de respecter les résultats qui sortiront des urnes. ‘‘Tout laisse croire que le choix qui sera fait sera respecté’‘, a-t-il souligné.

'Tout laisse croire que le choix qui sera fait sera respecté''

Une déclaration qui pourrait permettre d’envisager la période post-électorale avec sérénité, aux antipodes des contestations enregistrées fin février, lors du premier tour de cette présidentielle.  Vingt-cinq candidats avaient demandé le recomptage des bulletins de vote avant de voir leur requête rejetée par la cour constitutionnelle.

Pas facile par contre de prédire l’issue du scrutin. Si les deux favoris, le colonel Assoumani et Mamadou ont enregistré des soutiens pendant la campagne, le troisième homme de cette bataille, le gouverneur de la Grande-Comore, Mouigni Baraka, bien que moins connu, semble croire aussi à ses chances.
Mamadou et Assoumani se font la guerre, Mouigni Baraka pourrait être la solution”, assure Me Ali Ibrahim Mzimba, son bras droit.

Des candidats dont les programmes sont basés dans l’ensemble sur la gratuité des soins de santé et la construction d’ infrastructures.

Pour l’heure, les comoriens croisent les doigts et attendent le verdict des urnes.

Voir plus