Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Égypte : les espoirs d'un avenir touristique meilleur

Égypte : les espoirs d'un avenir touristique meilleur

Egypte

L‘Égypte espère attirer quelque 12 millions de touristes d’ici fin 2017, malgré la baisse de l’activité touristique dans le pays. Le ministre du tourisme, Yehia Rashed, a assuré que l’ancienne terre des pyramides et des stations balnéaires de la mer Rouge était déterminée à assurer une forte reprise de l’activité.

Le nombre de touristes dans le pays a chuté de 40 % au premier trimestre de l’année 2016. Un chiffre bien en deça de ceux recensés à la même période l’année dernière. L’une des raisons principales de cette perte de vitesse du tourisme égyptien, l’insécurité due aux nombreuses attaques terroristes, notamment celui contre un avion russe le 31 octobre 2015 dans le Sinaï qui avait fait 224 morts. Une attaque attribuée par le président al-Sissi aux terroristes.

Ajouté à cela, le meurtre de l‘étudiant italien Giulio Regeni, dont le corps sans vie a été retrouvé le 03 février dans une banlieue du Caire. Le département touristique du pays a établi un plan de développement en six points.

“Personne n’a intérêt à cacher quoi que ce soit à personne. Vous savez, le gouvernement égyptien travaille étroitement avec tous les autres gouvernements. La relation entre l‘Égypte et la Russie est si forte qu’elle ne souffre d’aucune spéculation. La relation entre le gouvernement égyptien et le gouvernement italien se calcule sur la durée de vie, vous savez il y a des Italiens qui vivent en Égypte. J’ai des amis italiens qui me disent : ‘‘nous sommes plus Égyptiens qu’Italiens’‘. Je veux observer un sourire sur tous les visages de ceux qui viendront en tourisme ici. Nous voulons rester positifs. Nous voulons garder espoir. Il y a en fait, une enquête internationale. Je tiens à faire revenir tous les touristes”, a déclaré Yehia Rashed.

M. Rashed ne cache pas son optimisme sur ce nouveau plan qui permettrait de stimuler le tourisme et d’augmenter la présence de la compagnie EgyptAir qui collabore avec des compagnies de plusieurs autres pays.

Le patron du tourisme égyptien s’est voulu convaincant sur l’amélioration de la sécurité dans tout le pays y compris le contrôle renforcé dans et hors des aéroports. “Ces gens ont travaillé jour et nuit, et je pense que vous avez besoin de voir certains des efforts qui ont été faits pour améliorer la sécurité partout, que ce soit à l’aéroport ou au marché. Je suis sûr que si vous vivez ici, vous comprendrez que l‘Égypte est sûre’‘, a-t-il ajouté.

De moins en moins de touristes

L’industrie touristique constituait jusque-là une importante source de devises pour l‘économie égyptienne. Mais depuis la chute du régime Moubarak en 2011, l’industrie est en nette baisse. Des 14,7 millions de touristes en 2010, le pays n’a enregistré en 2011 que 9,8 millions de touristes. Et aujourd’hui, la situation n’est pas plus reluisante.

Outre les touristes occidentaux – qui se font de plus en plus rares – , le ministre Yehia Rashed compte également sur une forte présence des touristes venus des pays du golfe. ‘‘Oui, au premier trimestre, nous avons enregistré une baisse de 40 %. Cependant, il n’est pas exclu que l’activité des pays du Golfe génère jusqu‘à environ 45 pour cent de plus que l’année dernière. Donc pendant que l’activité totale est en baisse de 40 %, le Golfe est en hausse de 45 %. Donc, nous devons nous attarder sur l’apport du tourisme du Golfe en Égypte’‘.

Le tourisme égyptien a survécu à des moments difficiles dans le passé. En 1997, des militants islamistes ont tué des touristes et quatre Égyptiens dans le Louxor, sur le Nil.

Voir plus