Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

L'Egypte et l'Arabie Saoudite veulent construire un pont reliant les deux pays

L'Egypte et l'Arabie Saoudite veulent construire un pont reliant les deux pays

Egypte

L’annonce a été faite vendredi par le roi Salmane d’Arabie saoudite, au deuxième jour de sa visite en Egypte. Il s’exprimait au sortir d’une rencontre avec le président Sissi.

Pour le moment, rien ne filtre sur l’emplacement exact de ce pont sur la mer Rouge, encore moins sur la date à laquelle devrait débuter sa construction. Néanmoins, ce que l’on sait, c’est que le chef d‘État égyptien a proposé que le pont porte le nom du roi Salmane ben Abdel Aziz d’Arabie Saoudite.

“Je me suis mis d’accord avec mon frère, son excellence le président (égyptien Abdel Fattah al-Sissi) pour la construction d’un pont entre nos deux pays”, a indiqué le roi d’Arabie lors d’une conférence de presse retransmise en direct à la télévision publique égyptienne.

“Cette décision historique, qui va relier les continents africain et asiatique, est un saut qualitatif” a poursuivi le monarque dont c’est la première visite en Egypte depuis son intronisation en janvier 2015.

Les deux chefs d‘État ont ensuite assisté à la signature de 17 accords et mémorandums. Ces accords prévoient notamment la construction d’une centrale électrique à l’ouest du Caire, la construction de “complexes résidentiels” dans la péninsule du Sinaï, et la création d’une université dans la ville d’Al-Tour, dans le nord de la péninsule du Sinaï.

L’Arabie Saoudite devrait signer un accord de 20 milliards de dollars portant sur le financement des besoins en pétrole de l’Egypte pour les cinq prochaines années. D’après des sources gouvernementales, Ryad devrait aussi valider un accord d’1,5 milliard de dollars pour le développement de la région du Sinaï.

À signaler également, la remise par le président Sissi de la plus haute décoration conférée par l‘État égyptien, l’ordre du Nil au monarque saoudien.

Bref, les deux alliés ont renforcé leur coopération économique et militaire. Ryad compte en effet parmi les principaux soutiens du président Sissi. Depuis la destitution en 2013 de son prédécesseur islamiste Mohamed Morsi, l’Arabie Saoudite a apporté des milliards de dollars d’aide à une économie égyptienne dans l’impasse.

Voir plus