Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Economie

business

Commerce mondial : l'OMC abaisse ses prévisions de croissance à 2,8 %

Commerce mondial : l'OMC abaisse ses prévisions de croissance à 2,8 %

Croissance économique

Le commerce mondial pour l’année 2016 vient à nouveau d‘être établi par l’Organisation mondiale du commerce (OMC). Préalablement annoncées à 3,9 %, les prévisions de croissance de l’OMC ne devraient progresser que de 2,8 % en 2016.

Le rapport 2015 de l’OMC jeudi sur la chute de ses prévisions est justifiée selon l’organisation, du fait du fléchissement de la croissance économique dans les pays développés.

“Le commerce enregistre toujours une croissance positive, mais à un rythme décevant. Pour la cinquième année consécutive, la croissance du commerce sera inférieure à 3 %”, a déclaré le directeur général de l’OMC, Roberto Azevedo.

L’estimation précédente pour 2016, de 3,9 , formulée en septembre 2015, était une révision à la baisse du chiffre de 4 avancé il y a un an.

Des contre-performances qui devraient connaître un arrêt en 2017, selon les économistes de l’organisation internationale. Ils prévoient une nouvelle hausse de la croissance mondiale l’année prochaine à 3,6 %. Un chiffre toujours en deçà des 5 % enregistrés en 1990.

Le chiffre de 2,8 % avancé pourrait connaître une nouvelle baisse ‘‘notamment si le ralentissement de l‘économie chinoise est plus marqué que prévu, si la volatilité des marchés financiers s’aggrave et si les pays très endettés sont exposés à de fortes fluctuations des taux de change”, selon l’OMC. “

“Il y a cependant un potentiel de hausse si le soutien monétaire accordé par la Banque centrale européenne parvient à générer une croissance plus rapide dans la zone euro”. En 2015, le commerce mondial avait augmenté de 2,8 %.

En 2015, le commerce mondial avait augmenté de 2,8 %.

L’Amérique du sud est la région où la croissance des importations a été la plus faible en 2015, une grave récession au Brésil ayant fait baisser la demande.