Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Le président Zuma échappe encore à la destitution

Le président Zuma échappe encore à la destitution

Afrique du Sud

L’Assemblée nationale sud-africaine a rejeté ce mardi une procédure de destitution contre le chef de l‘État Jacob Zuma, introduite par l’opposition, après que la Cour constitutionnelle l’a reconnu coupable de violation de la Constitution pour avoir refusé de rembourser une partie de l’argent public utilisé dans la rénovation de sa propriété privée.

La tempête n’a pas encore eu raison de Jacob Zuma. Alors que les appels à la démission se multiplient, même au sein de son propre parti, l’ANC, le président sud-africain a remporté ce mardi une victoire importante à l’Assemblée nationale. Cette dernière, majoritairement composée de députés du parti au pouvoir, a, en effet, rejeté ce mardi une procédure de destitution introduite par l’Alliance démocratique. Le Parlement a rejeté la procédure de destitution par 233 voix contre 143 alors qu’elle nécessitait deux tiers des voix pour être adoptée.

Cette requête du principal parti de l’opposition sud-africaine fait suite à un jugement de la Cour constitutionnelle qui, la semaine dernière, a reconnu le chef de l‘État coupable de violation de la Constitution en refusant de rembourser une partie de l’argent public utilisé pour la rénovation de sa propriété privée. De l’argent que le président Zuma a finalement promis de rembourser, tout en écartant toute idée de démissionner.

C’est la deuxième fois que le président Jacob Zuma échappe à une procédure de destitution. En septembre 2015, en effet, il avait échappé à une autre tentative de destitution pour avoir refusé d’ordonner l’arrestation, en Afrique du Sud, du président soudanais Omar El-Béchir alors que ce dernier est sous le coup d’un mandat d’arrêt international de la Cour pénale internationale (CPI).

Voir plus