Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Gabon : neuf députés quittent le Parlement

Gabon : neuf députés quittent le Parlement

Gabon

La crise s’intensifie au sein du parti au pouvoir au Gabon. Plusieurs députés issus du PDG ont décidé de quitter le Parlement.

Vingt-quatre heures après la démission du président de l’Assemblée nationale du Gabon, neuf députés frondeurs du parti au pouvoir lui ont emboité le pas. Ces députés ont rejoint les autres transfuges du parti au pouvoir regroupés au sein du PDG-Héritage et Modernité. Ils s’insurgent contre la décision du président Ali Bongo de lever le mandat du PDG à trois cadres : Hugues Alexandre Barro Chambrier, Jonathan Ignoubmba et Michel Menga Menssone. Ils jugent cette décision arbitraire.

“Ils ont été relevés de leurs mandats sans notification individuelle et alors que le président de l’Assemblée était en mission à l’extérieur. Les institutions ne sont plus respectées, il suffit d’exprimer son opinion pour subir des représailles et des intimidations”, a expliqué Edgard Owono Ndong, un démissionnaire.

C’est donc une crise institutionnelle en gestation au Gabon. Le président gabonais fait face à une fronde qui tend à se généraliser à l’ensemble du Parlement. Les textes de l’Assemblée nationale demandent au parti majoritaire de proposer un candidat qui doit être voté en séance plénière.

Le 10 mars dernier, les transfuges du PDG qui dénoncent la gestion du pouvoir ont exprimé leur intention de présenter un candidat à la présidentielle de 2016. Les députés exclus, Alexandre Barro Chambrier et Michel Menga ont rejoint le parti des frondeurs et réclamaient les conditions de transparence pour l’élection présidentielle à venir. Ils souhaitent entre autres, la limitation du mandant présidentiel à 2 et le retour du mode d’élection à deux tours. Toutefois, ils disent ne pas avoir tourné le dos au PDG.

Voir plus