Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Une militante féministe espagnole expulsée du Mozambique

Une militante féministe espagnole expulsée du Mozambique

Mozambique

Les autorités de Maputo ont exclu de leur territoire Eva Anadon Moreno, une Espagnole qui vivait dans ce pays depuis quatre ans. Militante des droits de la femme, elle est accusée d’avoir joué un rôle central lors d’une manifestation jugée illégale sur l’interdiction du port de mini-jupes dans certaines écoles. À l’origine de la discorde, une pièce de théâtre qui critiquait cette interdiction.

“En participant à une manifestation illégale, en dirigeant un groupe d’enfants habillés en uniformes scolaires et en lançant des slogans à l’encontre des bonnes coutumes de la République du Mozambique, la citoyenne Eva Anadon Moreno a violé de façon claire et manifeste la loi”, stipule l’arrêté d’expulsion.

“L‘école n’est pas un endroit pour faire le défilé de mode”, a argué le ministre mozambicain de l‘Éducation qui est l’auteur de cette nouvelle mesure. En février dernier, plusieurs écoles ont banni les mini-jupes dans leurs établissements pour prévenir les cas de harcèlements sexuels. À la place de celles-ci, des uniformes faits de longues jupes ont été introduits.

L’activiste, quant à elle, fustige une tentative de musèlement des étrangers et de la société civile. Eva Anadon Moreno a fait l’objet d’une interpellation de 7 heures en compagnie d’autres militantes féministes ce 18 mars, peu avant la représentation théâtrale d’une pièce condamnant cette décision. Dans les zones rurales du Mozambique, les cas de harcèlements sexuels et de viols sont très fréquents en milieu scolaire.

Voir plus