Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Sport

sport

Tunisie : Habiba Ghribi, la championne qui rêve d'or à Rio

Tunisie : Habiba Ghribi, la championne qui rêve d'or à Rio

Tunisie

La médaillée d’or aux 3.000 mètres steeple aux jeux olympiques de 2011 et 2012 caresse l’espoir d’un titre en août prochain au Brésil.

Habiba Ghribi, 32 ans, est en quête d’une consécration mondiale. Un sacre qu’elle souhaite obtenir devant les milliers de spectateurs attendus aux jeux de Rio. “Ce titre, je veux le gagner sur le terrain !”, clame t-elle.
C’est qu’en fait, Habiba Ghribi a été dauphine malheureuse de la Russe Yuliya Zaripova qui avait remporté l’or sur 3.000 mètres steeple lors des JO de 2011 et de 2012.

Mais jeudi dernier, en pleine préparation pour les JO-2016, elle a reçu une bonne nouvelle. Saisi par la Fédération internationale (IAAF), le Tribunal arbitral du sport (TAS) a validé les sanctions contre six athlètes russes pour des anomalies dans leur passeport biologique.

Parmi elles, Yuliya Zaripova, déchue des deux titres sus-évoqués. Réagissant à cette annonce, elle s’est aussitôt dit “émue” et “fière” à l’idée de récupérer ces médailles d’or.

Rencontrée quelques jours plus tard à Tunis à l’issue d’un entraînement matinal, elle affiche des sentiments plus mitigés. Bien sûr, ces deux titres trouveront finalement leur place “dans l’histoire de la Tunisie et de l’athlétisme”, se réjouit-elle.

Mais “quand on apprend qu’on s’est fait voler la joie au moment de la victoire, ça fait mal. J’aurais voulu qu’on entende l’hymne tunisien à Londres (en 2012) et Daegu” (en 2011), explique la jeune femme.

Pour mettre toutes les chances de son côté d’ici août, celle qui s’est aussi inclinée aux Mondiaux de Pékin l’an dernier face à la Kényane Hyvin Kiyeng, s’apprête à poursuivre sa préparation en altitude, en Afrique du Sud puis à Font-Romeu en France, dans les Pyrénées catalanes.

Sport pauvre

“Aujourd’hui, j’ai toutes les conditions pour réussir. Mais ça n’a pas toujours été le cas”, enchaîne la jeune femme qui, à ses débuts affirme-t-elle, “n’avait même pas de quoi acheter des chaussures pour courir”.

En Tunisie, “l’athlétisme est un sport pauvre. On a une seule piste correcte. C’est malheureux”, déplore l’actuelle pensionnaire du club français de Franconville, en région parisienne.

Son expérience “difficile”, Habiba Ghribi souhaite qu’elle profite à d’autres athlètes de son pays.“Pour l’instant, je n’ai pas le temps, j’ai ma carrière. (…) Mais après, je pense que je peux faire quelque chose”, promet-elle.

Plus largement, la championne avance avec prudence, sans se défausser lorsqu’on lui demande si elle aurait un éventuel rôle à jouer dans un pays confronté à la menace djihadiste cinq ans après sa révolution. “Souvent, on me dit, oui, tu vas être ministre. Moi, je suis dans mon sport, je ne fais pas de politique”, se défend-elle.

Palmarès de Habiba Ghribi :

Record National et Arabe du 3000m steeple et du 3000m Record du meeting de Paris de la Golden League Médaille d’Argent – Championnats d’Afrique du 3000m steeple 2006 (Bambous) Médaille de Bronze aux 1500m – Jeux Méditerranéens 2009 (Pescara) Médaille d’Argent – Championnats du Monde du 3000 steeple 2011 (Daegu) Médaille d’Argent – Jeux Olympiques du 3000m steeple 2012 (Londres) Médaille d’Argent – Championnats du Monde du 3000m steeple 2015 (Pékin)

Informations sur Habiba Ghribi :

Date de naissance : 9 Avril 1984 à Kairouan Taille : 1.73m Poids : 52 kg Club : Entente Franconville Cesame Val d’Oise (France) Première Spécialité : 3000m steeple Autres spécialités : 1500m, 3000m, 5000m Coach : Jean Michel Dirringer
Voir plus