Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Nigeria : l'Usaid promet 200 millions de dollars aux déplacés internes

Nigeria : l'Usaid promet 200 millions de dollars aux déplacés internes

Nigéria

A travers cette somme, l’Agence américaine de développement international souhaite fournir une assistance dans les domaines de l‘éducation, de la santé et de l’alimentation à près de 2 millions de déplacés internes.

L’Usaid, Agence américaine pour le développemnt international, vient d’annoncer un soutien de 200 millions de dollars pour assurer les besoins de première nécessité d’au moins 2 millions de déplacés internes vivant au nord-est du Nigeria et dans la zone frontalière du Cameroun.

La plupart de ces déplacés se trouvent dans des camps au Cameroun ou encore à Maiduguri dans l‘État nigérian du Borno. Cet organisme s’est engagé à résoudre les problèmes de malnutrition qui affectent les enfants vivant dans ces contrées.

Par ailleurs, du matériel de première nécessité tels que les moustiquaires devrait être remis grâce au concours de deux agences nigérianes de gestion des situations d’urgence.

Cet appui devrait précéder le retour des déplacés dans les communautés qu’ils occupaient avant d’en être chassés par les djihadistes de Boko Haram.

L‘État nigérian du Borno avec près de 90 % de déplacés internes, qui représentent en tout 2 million de personnes, apparaît comme la zone la plus affectée par ces mouvements de populations dans la sous-région.

Selon un rapport de la Banque mondiale qui n’a pas encore été publié, dans les 27 districts que compte cet État, les combats ont détruit ou endommagé près de 30 % des habitations, 5.335 salles de classe et bâtiments dans 552 établissements scolaires, 1.205 bâtiments administratifs, 76 postes de police, 35 stations d‘électricité, 14 prisons, 201 centres de santé et 1630 points d’eau. Le gouvernement a aussi estimé que les pâturages, les bassins fluviaux et les lacs ont été empoisonnés dans 16 districts et que 470.000 têtes de bétails avaient été dérobées.

Voir plus