Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Vers l'interdiction des sacs plastiques non-biodégradables en Tunisie

Vers l'interdiction des sacs plastiques non-biodégradables en Tunisie

Tunisie

La Tunisie est sur le point de devenir le premier État d’Afrique du Nord à interdire l’utilisation des sacs et emballages plastiques non-biodégradables. Une campagne publique visant à protéger l’environnement du pays a été lancée sur tout le territoire.

L’annonce du ministère tunisien de l’Environnement au sujet de l’interdiction prochaine de l’utilisation des sacs et emballages plastiques non-biodégradables vise à lutter contre la pollution tout en protégeant la biodiversité du pays.

Environ un milliard de sacs plastiques sont utilisés chaque année dans le pays, selon le ministère qui évoque le problème de l’accumulation de ces déchets plastiques. Mais à Souk, une banlieue nord de Tunis, les opinions divergent.

“Les sacs plastiques doivent être conservés. Il y a des gens qui gagnent leur vie grâce à ça. Chaque semaine, nous achetons environ pour100 dinars de sacs plastiques, soit 400 dinars par mois. Et si on cessait d’acheter des sacs de ce type ? Ils seraient sans emploi. Comment feront-ils pour gagner leur vie ?” s’interroge Abdel Khalek Chargui, vendeur de légumes.

Daoud Abid, vendeur de paniers traditionnels tunisiens, toujours à Souk, voit en cela un grand pas dans la préservation de l’environnement. “C’est la meilleure chose qu’ils puissent faire, même si je les utilise. Il y a trop de pollution. En outre, nous ne nous soucions pas du nombre de sacs plastiques que nous utilisons. Chacun de nous les utilise qu’une ou deux fois puis on les jette”.

Le ministre tunisien de l’Environnement, Najib Darouich, a déclaré que l’interdiction entrera en vigueur l’année prochaine.

“L’interdiction sur les sacs plastiques est décidée, il n’y a pas de retour. Cela se fera raisonnablement. Nous donnerons un peu de temps aux fabricants industriels. Cela prendra effet un an après la publication officielle de la décision. Cela devrait se faire en mars 2016. Ainsi, la mise en œuvre de l’interdiction sera effective en 2017”, a-t-il précisé.

Un décret réglementaire concernant l’interdiction d’exporter, de distribuer et de fabriquer les sacs en plastique non-biodégradable a été préparé et présenté au Parlement. Par ailleurs, cette interdiction se fera de manière progressive. Elle concernera d’abord les sacs plastiques distribués dans les supermarchés.

Si, comme prévu, elle est appliquée, la Tunisie deviendra le premier pays arabe à interdire les sacs plastiques non-biodégradables.

Voir plus