Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

TPI : condamnation de l'ancien leader bosniaque Radovan Karadzic

TPI : condamnation de l'ancien leader bosniaque Radovan Karadzic

Bosnie-Herzégovine

L’ancien chef des Serbes de Bosnie, Radovan Karadzic, a été condamné à 40 ans de prison ce jeudi. Les juges des Nations unies l’ont reconnu coupable de génocide pour le massacre de Srebrenica en 1995 et de neuf autres crimes de guerre.

Radovan Karadzic, 70 ans, est la plus grande figure politique condamnée par le Tribunal pénal international pour le compte de l’ex-Yougoslavie à La Haye. Il a été reconnu coupable de 10 des 11 chefs d’accusation dont il faisait l’objet. Radovan Karadzic a été acquitté d’un second chef d’accusation de génocide commis dans diverses villes de la Bosnie pendant la guerre.

Les juges ont déclaré que Karadzic était pénalement responsable du siège de Sarajevo et avait commis des crimes contre l’humanité dans les villes de Bosnie, affirmant qu’il avait eu l’intention d‘éliminer les hommes musulmans dans la ville de Srebrenica. Environ 8.000 musulmans sont morts en Europe, dans la pire guerre connue depuis la seconde Guerre mondiale.

O-Gon Kwon, le juge qui présidait l’audience a affirmé que l’invasion de Sarajevo, qui a duré trois ans, n’a pas pu se faire sans le soutien de Karadzic. Pendant cette période, la ville a été bombardée par les forces serbes de Bosnie.

“En conséquence, la chambre estime que la seule conclusion raisonnable disponible sur ces éléments de preuve est que l’ accusé partageait le même avis avec [Ratko] Mladic, [Ljubisa] Beara et [Vujadin] Popovic. Leurs intentions étaient de tuer tous les hommes musulmans valides de Bosnie à Srebrenica”, a déclaré le juge, tout en livrant le long verdict.

Sa peine sera réduite d’un peu plus de 7 ans pour le temps déjà passé en détention. Il sera enfermé dans une prison d‘État encore indéterminée. Radovan Karadzic pourra faire appel, mais le processus pourrait prendre plusieurs années. Quand ordre lui a été donné de se tenir debout pour la délibération, il écoutait les yeux baissés, la plupart du temps. Après la lecture de la sentence et le départ des juges, Radovan Karadzic se rassit lourdement dans son fauteuil.

L’ancien chef bosniaque a été arrêté en 2008, après 11 ans de cavale. Il se cachait après une guerre qui a fait 100.000 personnes tuées par les armées rivales bosniaques. Celui que l’on surnomme le boucher des Balkans disait dans une interview avant le verdict qu’il avait travaillé à maintenir la paix et mérite des éloges, mais pas une peine. Il a dirigé la République autoproclamée des Serbes de Bosnie et était le commandant suprême de ses forces armées.

Voir plus