Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Boko Haram : une nouvelle vidéo relance le débat sur le sort de Shekau

Boko Haram : une nouvelle vidéo relance le débat sur le sort de Shekau

Nigéria

<h4>Abubakar Shekau est apparu jeudi dans une nouvelle vidéo, coupant court aux rumeurs sur sa mort.</h4> <p>Le patron de Boko Haram semble physiquement affaibli dans le nouvel élément visuel actuellement “en cours d’authentification” par l’armée nigériane. “Pour moi, la fin est venue”, déclare Shekau, le visage émacié, dans une vidéo de mauvaise qualité, postée sur le site Youtube. </p> <p>Cette nouvelle vidéo tranche avec celles mises en ligne entre fin 2014 et début 2015 par la secte en matière de qualité d’image. Les images pixelisées et de mauvaise qualité ont remplacé les vidéos de bonne qualité et soigneusement montées qui étaient devenues la marque de fabrique du groupe islamiste affilié à l’EI.</p> <p>Dans l‘élément de jeudi, Abubakar Shekau ne fait même pas mention au groupe dirigé par Abu Bakr al Baghdadi et préfère s’en tenir à l’ancienne appelation de Boko Haram : <i>Jama’atu Ahlis Sunna Lidda’awati wal-Jihad</i> – le peuple engagé dans la propagation des enseignements du prophète et le djihad.</p> <p>De plus, la vidéo n’a pas été postée d’un des comptes Twitter liés aux alliés de l’EI et à d’autres groupes djihadistes, comme c‘était le cas auparavant.</p> <p>“Quand on regarde la vidéo de Shekau, le message est clair: c’en est fini”, a réagi une source militaire de Maiduguri, la capitale de l’Etat de Borno. Pour que ce terroriste arrogant et vantard parle sur un ton aussi doux et feutré, cela montre bien qu’il est battu à plate couture, a-t-il poursuivi. Il s’agit d’une vidéo d’adieu. Il dit à ses combattants qu’ils peuvent dire au revoir à leur État Islamique illusoire et déposer les armes”.</p> <p>Il ne faudrait toutefois pas verser dans un optimisme démesuré, préviennent certains experts. Premièrement, de l’aveu de l’armée nigériane, il n’est pas exclu que Shekau ait recours à un sosie. D’autre part, il faudrait interroger l’authenticité du document qui ne permet pas d’identifier formellement Shekau. Autre remarque troublante : le patron de Boko Haram utilise ici l’ancien logo de Boko Haram qu’il a abandonné il y a plus d’un an.</p>
Voir plus