Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Hama Amadou échappe à un procès pénal

Hama Amadou échappe à un procès pénal

Niger

Au Niger, la cour de cassation annule l’arrêt du 13 juillet de la cour d’appel, ce qui revient à dire que Hama Amadou, ainsi que la vingtaine d’accusés dans l’affaire du trafic présumé de bébés échappent à un procès pénal. Ce mercredi, la cour a estimé que la procédure civile était prioritaire sur toute procédure correctionnelle. C’est donc une courte victoire pour les accusés. Un juge du tribunal correctionnel s‘était déclaré incompétent, renvoyant l’affaire à un juge civil.

“Cela veut dire qu’il ne peut pas y avoir un procès au pénal, sans un jugement préalable par le tribunal civil pour statuer sur la filiation de la trentaine d’enfants concernés par ce présumé trafic.”

De tous les accusés, Hama Amadou est le seul à avoir séjourné à la prison de Filingué, les autres ont bénéficié d’une liberté conditionnelle. Hospitalisé à Paris, ce dernier devrait probablement regagner la prison dans les jours à venir. Le 28 mars prochain, la justice devra se prononcer sur la demande de liberté conditionnelle d’Hama Amadou.

Admis au second tour de la présidentielle avec plus de 17 % des voix, Hama Amadou n’a pas fait office de candidature le 20 mars dernier. La coalition de l’opposition, qui a boycotté ce scrutin, a rejeté les résultats qui ont donné Mahamadou Issoufou vainqueur avec plus de 92 % des suffrages.

Voir plus