Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Somalie : la base militaire de Mogadiscio attaquée par Al-Shabaab

Somalie : la base militaire de Mogadiscio attaquée par Al-Shabaab

Somalie

Le groupe islamiste Al-shabaab a attaqué une base militaire somalienne dans le sud-ouest de Mogadiscio dimanche soir. L’attaque a fait un mort, un soldat de l’armée. Plusieurs véhicules de l’armée ont également été saisis, selon les autorités somaliennes.

Les insurgés islamistes Shebab ont attaqué dans la nuit de dimanche à lundi le camp Lanta-Buro de l’armée somalienne, à environ 40 km à l’ouest de Mogadiscio, qu’ils affirment avoir détruit au terme de violents combats. Ces derniers affirment également avoir saisi des munitions et des véhicules militaires et tué 73 soldats somaliens, dans un communiqué publié sur le site de leur antenne Radio Andalus.

Mais un haut responsable militaire somalien, Ahmed Absuge Abdulle, interrogé lundi sur les ondes de la radio gouvernementale, a refuté la version des insurgés affiliés à Al-Qaïda. “Des éléments violents ont attaqué le camp militaire de Lanta-Buro et l’armée les a repoussés. Leurs cadavres jonchent le sol sur place et l’armée poursuit les autres”, a-t-il déclaré. Ajoutant avoir enregistré un seul mort côté armée.

Cette attaque de la base de Lanta-Buro à environ 45 km de la capitale est survenue quelque temps après que les troupes de l’Union africaine au Kenya ont déclaré avoir tué 34 militants d’Al-Shabaab samedi et dimanche.

Confrontés à la puissance de feu supérieure de la force de l’Union africaine en Somalie (Amisom), déployée en 2007 en Somalie, les Shebab ont été chassés de Mogadiscio en août 2011.

Ils ont ensuite perdu l’essentiel de leurs bastions, mais ils contrôlent toujours de vastes zones rurales d’où ils mènent des opérations de guérilla et des attentats-suicides, souvent jusque dans la capitale.

Ces derniers mois, ils ont revendiqué des opérations spectaculaires, tant à Mogadiscio que contre des bases de l’Amisom. Courant janvier, ils ont entièrement détruit une base du contingent kényan de l’Amisom à El-Adde, dans le sud de la Somalie.

Voir plus