Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Economie

business

Côte d'Ivoire : ouverture de la 4 ème édition de l’Africa CEO Forum

Côte d'Ivoire : ouverture de la 4 ème édition de l’Africa CEO Forum

Côte d'Ivoire

L’ouverture de la 4 ème édition de l’Africa CEO Forum organisé par le Groupe Jeune Afrique a eu lieu ce lundi à Abidjan, capitale économique ivoirienne. Douze projets d’investissements d’une valeur d’environ 5 milliards de dollars ont été présentés par le pays hôte.

La Côte d’Ivoire présentera à l’occasion de cette quatrième édition du CEO Forum qui se tient pour la première fois en Afrique, 12 projets d’investissements prioritaires entrant dans son plan national de développement 2016-2020.

Ces projets sont présentés par le Comité national de pilotage des partenariats public-privé (CNP-PPP) et ont une valeur supérieure à 5 milliards de dollars. Ils portent notamment sur les secteurs de l’énergie, des activités portuaires, de l’industrie ou encore des transports.

Les projets

Il s’agit entre autres de la construction et exploitation d’une centrale à biomasse coton d’une puissance de 25 MW à Boundiali dans le nord de la Côte d’Ivoire, de la construction et exploitation d’une centrale à biomasse cacao d’une puissance de 20 MW à Gagnoa, du projet d’approvisionnement de la Côte d’Ivoire en gaz naturel liquéfié (GNL), du programme de création et aménagement de nouvelles zones industrielles à Abidjan et à l’intérieur du pays, du projet de développement minier intégré de l’ouest (PDMCI), de l’aménagement et exploitation de l’autoroute Bassam-Samo (28 km) de la construction et exploitation du parc des expositions d’Abidjan dans la zone de l’aérocité (Port-Bouët), du projet de gestion intégrée des ranches et stations d’élevage (PROGIRS), et de la construction et exploitation du complexe abattoir marché à bétails d’Abidjan-Anyama.

En lançant officiellement cette autre rencontre, le président Ouattara a relevé l’importance de secteur privé en matière de développement.

“C’est le secteur privé qui contribuera le plus à accélérer le développement économique de l’Afrique. Un partenariat gagnant-gagnant à long terme entre le secteur privé et le public permettra à nos économies de prospérer de façon pérenne”, a-t-il déclaré.

Un exemple concret, celui des grands travaux en cours actuellement dans le pays.

Les défis

Le président ivoirien a énuméré les défis “énormes” auxquels est confronté le continent : “une hausse du coût des financements, un environnement international morose causé par la forte chute des cours de matières premières, le terrorisme…”.

Pour y faire face, il faudrait selon Alassane Ouattara, créer des emplois pour les jeunes qui sont ‘‘souvent et malheureusement instrumentalisés par les terroristes”.

M. Ouattara dont le pays a affiché un taux de croissance de “10,3 % en 2015” (contre 8,5 % en 2014) a également insisté sur le rôle joué par le secteur privé dans la transformation des matières premières.  

“C’est ainsi que notre continent pourra créer encore plus croissance, plus de richesse et plus d’emplois (…) avec un secteur privé stimulateur d’innovation et de transfert de technologies” a-t-il souligné. 

Le forum accueille mardi le président du Ghana, John Dramani Mahama, arrivé en terre ivoirienne lundi soir.
L‘édition de l’Africa CEO Forum prend fin mardi soir.

Voir plus