Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Economie

business

Pétrole : le prix du baril grimpe à au moins 42 dollars

Pétrole : le prix du baril grimpe à au moins 42 dollars

Secteur pétrolier

Cette augmentation serait due au gel envisagé par les grands pays producteurs et à la faiblesse du dollar américain.

Le prix du baril de pétrole s’est situé au-dessus des 42 dollars ce vendredi, atteignant ainsi son plus haut niveau après la récente annonce d’un gel de la production envisagé par les pays membres de l’Opep.

Le baril de Brent a ainsi augmenté d’environ 27 dollars tandis que le brut américain a subi une hausse de près de 26 dollars.

D’après certains analystes, cette flambée du prix du baril est également due à la faiblesse du dollar, la monnaie américaine.

Le 16 février dernier à Doha, la Russie, l’Arabie saoudite, le Qatar et le Venezuela se sont accordés pour geler leur production de brut. En cas d’application de cet accord, disent certains spécialistes, l’excédent d’offre sur le marché serait réduit d’au moins 1,3 million de barils par jour et le prix du baril pourrait atteindre les 50 dollars.

Avant cette remontée des cours, les prix du pétrole ont connu une véritable dégringolade depuis la deuxième moitié de 2014, frôlant parfois les 20 dollars en début d’année 2016.