Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Sport

sport

Justice : Karim Benzema soupçonné dans une affaire de blanchiment d'argent

Justice : Karim Benzema soupçonné dans une affaire de blanchiment d'argent

France

Karim Benzema a été entendu comme témoin dans une affaire de blanchiment d’argent et de trafic de stupéfiants. L’attaquant français fait de nouveau face à la justice après l’affaire de la sextape dans laquelle il est mis en examen depuis le 5 novembre 2015.

Après sa mise en examen en 2015 dans l’affaire de la sextape dans laquelle il était soupçonné de ‘‘complicité de tentative de chantage et participation à une association de malfaiteurs’‘, Karim Benzema fait à nouveau face à la justice.

Blanchiment d’argent et trafic de stupéfiants : voici la nouvelle affaire qui implique l’attaquant de l‘équipe nationale de France. Karim Benzema a été entendu comme témoin dans cette affaire, d’après une source proche. Une révélation qui arrive à moins de trois mois du début de l’Euro 2016. Pas de chance donc pour le joueur qui a été écarté par la Fédération française de football (FFF), jusqu‘à la clarification de cette affaire.

En septembre 2015, une information judiciaire est ouverte par le parquet de Paris dans le cadre d’une banale affaire de stupéfiants. L’enquête, confiée au juge du pôle financier Renaud Van Ruymbeke, a fini par mener à la société BH Events, créée en septembre 2014 et dont le principal actionnaire est le joueur du Real Madrid.

“BH Event, la société dans laquelle Karim Benzema a 45 % de parts, a été achetée à 1,45 million d’euros – ce qui est bien en deçà des prix du marché. L’autre élément perturbateur révélé par Libération est le montant de la commission qui a été payée lors de la vente. La société BH a déclaré avoir versé 100.000 euros de commission, mais selon nos informations, il a payé au moins 650.000 euros aux différents intermédiaires, notamment à l’avocat de cette société”, a déclaré l’auteur de l’article Emmanuel Fanten.

Selon des sources proches du joueur, Karim Benzema aurait perdu beaucoup d’argent dans cette affaire. “L’entourage de Karim Benzema, les gens proches de Benzema avec lesquels je me suis entretenu au téléphone expliquent qu’il a été dupé dans cette affaire, qu’il a perdu beaucoup d’argent. Il a expliqué que les gens avec lesquels il faisait affaire faisaient à peine partie de son entourage. Ce qui soulève la question de savoir pourquoi il a fait des affaires avec des gens qu’il connaissait à peine. Mais il est clairement lui-même associé dans cette entreprise avec des gens qui sont, a minima, peu recommandables ; des gens qui aujourd’hui, les enquêteurs surveillent de près parce que l’affaire Cosy n’est pas un cas isolé, il y a d’autres opérations entre Paris et Lyon qui auraient eu lieu et sur lesquelles le juge travaille”, a déclaré Fanten.

Selon le journal Libération, Renaud Vaqn Ruybeke, le juge d’instruction chargé de l’affaire semble exclure toute responsabilité du joueur dans cette nouvelle affaire. ‘‘On a le sentiment aujourd’hui que Karim Benzema a été très clairement rattrapé par ses relations parfois ombragées et qu’il est une victime. Cependant, il est trop tôt pour savoir dans quelle mesure il a été dupé par son entourage. L’enquête vient de commencer, car ouverte en septembre 2015. Ces enquêtes sont très longues et il est beaucoup trop tôt pour dire comment tout va finir, notamment pour Karim Benzema”, a-t-il conclu.

L’avocat de Karim Benzema, Alain Jakubowicz, s’est refusé à tout commentaire dans cette affaire.

Voir plus