Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Soudan du Sud : Khartoum envisage une nouvelle fermeture de sa frontière

Soudan du Sud : Khartoum envisage une nouvelle fermeture de sa frontière

Soudan

Khartoum durcit le ton et menace de refermer sa frontière d’avec son voisin, le Soudan du Sud.

Le Soudan serait prêt à refermer sa frontière avec Juba. C’est ce qu’a en substance affirmé un conseiller du président soudanais, qui accuse le Soudan du Sud de soutenir des groupes rebelles. Des insurgés qui combattraient les armées soudanaises dans les États du Nil bleu et du Kordofan-sud.

En effet, depuis l’indépendance de la partie sud du pays en 2011, les deux frères ennemis se rejettent mutuellement la faute de soutenir des insurgés pour faire tomber leurs gouvernements respectifs. “Si le gouvernement du Soudan du Sud ne met pas fin à son soutien aux insurgés, nous pourrions prendre des mesures pour veiller à la sécurité de notre pays, et même envisager à nouveau la fermeture de la frontière avec le Soudan du Sud”, a prévenu Ibrahim Mahmoud. Il rajoute que le statut spécial accordé aux 200.000 Sud-Soudanais réfugiés au Soudan pourraient leur être retiré si Juba continue d’apporter son soutien aux insurgés.

Les frontières entre les deux Soudans sont une ligne. Elles permettent aux populations de se déplacer d’un bord à un autre. Certains la traversent pour regagner leurs différents lieux de travail. Et avec la sécession de 2011, la majorité des réserves de brut se trouvent sur le territoire du sud, mais le raffinage et les exportations doivent passer par le nord.

Omar el-Béchir avait annoncé la réduction des frais de transit du pétrole. Cette décision était intervenue après le recul de 8 kilomètres des troupes sud-soudanaises de la frontière. Le Soudan du Sud, en proie à une guerre civile, a récemment rejoint la Communauté des États de l’Afrique de l’Est à l’issue du dernier sommet d’Arusha, en Tanzanie.

Voir plus