Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Economie

business

Nigeria : un poêle pour réduire la consommation du bois de chauffe

Nigeria : un poêle pour réduire la consommation du bois de chauffe

Nigéria

Réduire la consommation du bois de chauffe grâce à l’utilisation efficiente des combustibles. C’est l’ambition qu’est en train de matérialiser une ONG basée à Kaduna, au Nigeria.

Les promesses du poêle en cours de développement au Nigeria sont nombreuses : protection de l’environnement et réduction de la facture d‘électricité, de gaz et/ou de pétrole. Il devrait permettre, selon ses promoteurs, de cuire n’importe quel aliment, sans avoir recours à d‘énormes quantités de charbon de bois. « Vous pouvez mettre des brindilles de bois, un ou deux morceaux à la fois. Au moment où vous en mettrez quatre ou cinq, tout ce que vous mettrez ici commencera à bouillir », indique Yahaya Ahmed, le directeur de DARE.

Le Nigeria, à l’image de nombreux pays africains, continue à avoir recours au charbon de bois comme principale source d‘énergie à la fois pour la cuisine et pour le chauffage.

Même s’il s’agit d’une activité illégale, les affaires autour de la commercialisation des dérivés du bois comme source d‘énergie sont prospères dans les grandes villes du pays telles que Lagos. Le fait est que la demande est grande, fait remarquer Ahmed qui explique que le gaz et le pétrole ne sont toujours pas à la portée de la majorité de la population.

Un défi et une opportunité pour les dirigeants de DARE qui procèdent actuellement à la formation de jeunes gens.

Ces derniers devraient apprendre à assembler ces poêles et à les disséminer à travers le pays. À 75 dollars l’unité, Yahaya Ahmed pense que son produit a un bel avenir devant lui. « [Ce poêle] ne fume pas. Il cuit du riz, des haricots, la cuisine se fait rapidement. Donc le poêle est utile », témoigne une habitante de Kaduna.

Voir plus