Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Belgique : l'identité du terroriste tué mardi dévoilée

Belgique : l'identité du terroriste tué mardi dévoilée

Belgique

Le parquet fédéral belge a dévoilé ce mercredi l’identité de la personne tuée lors d’une opération de police dans la capitale belge, en rapport avec le volet belge de l’enquête sur les attentats de Paris.

Il a fallu moins de 24 heures aux enquêteurs pour découvrir l’identité de l’individu tué mardi lors d’une opération de police à Bruxelles. Il s’agit d’un Algérien de 35 ans, illégalement installé en Belgique, dont le nom a été dévoilé ce mercredi par le parquet fédéral belge. « La personne qui a été abattue a été identifiée dans la soirée comme étant Mohamed Belkaïd, né le 9 juillet 1980 et de nationalité algérienne. Il résidait illégalement dans le pays et était inconnu des services de police et de la justice, excepté pour un cas de vol simple en 2014. », a révélé ce mercredi le porte-parole du parquet général belge, Thierry Werts.

Le suspect a été abattu lors d’une perquisition dans un quartier de la commune bruxelloise de Forest et qui entre dans le volet belge de l’enquête sur les attentats de Paris, en novembre 2015. « Le suspect a été neutralisé par un tireur d‘élite des unités spéciales, alors qu’il allait clairement ouvrir le feu sur la police depuis une fenêtre de l’appartement dans lequel il était retranché. », poursuit M. Werts. Lors de l’assaut, les forces spéciales belges ont trouvé des objets qui indiquent que les suspects pourraient être liés à l’organisation djihadiste État islamique. « Son corps a été retrouvé pendant la perquisition qui s’en est suivie. À côté du corps, se trouvait une Kalachnikov, ainsi qu’un livre sur le salafisme. Et un drapeau de l‘État islamique a également été retrouvé dans l’appartement. », explique le porte-parole du parquet fédéral belge.

Mohamed Belkaïd est le seul suspect neutralisé pendant cette opération belgo-française. Ils étaient au moins trois dans l’appartement visé, mais deux autres ont réussi à prendre la fuite et sont actuellement « activement recherchés » par la police. Selon plusieurs médias belges, la police a diffusé en interne le portrait-robot d’un fugitif « de type nord-africain, âgé entre 25 et 28 ans. Il mesure 1 m 85 (…), a le teint mat et portait une casquette blanche », précise le quotidien La Dernière Heure. Trois policiers ont été légèrement blessés, dont une Française. Un quatrième, un Belge, a également été touché « légèrement à la tête ». Après la découverte « de deux chargeurs de Kalachnikov garnis et d’un vêtement noir » à proximité d’un immeuble, la police a effectué une autre perquisition à la rue de l’Eau, toujours à Forest, qui s’est soldée par la découverte d’une Kalachnikov.

Par ailleurs, deux autres suspects qui ont été interpellés mardi, ont finalement été relâchés ce mercredi. Depuis les attentats de Paris le 13 novembre 2015 qui avaient fait 130 morts, onze personnes ont été inculpées en Belgique, dont huit, qui sont toujours en détention provisoire. Au lendemain de ces opérations, le Premier ministre Charles Michel a annoncé que le niveau d’alerte antiterroriste reste maintenu à trois sur une échelle de quatre, ce qui correspond à « une menace possible et vraisemblable ».

Voir plus