Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Economie

business

La France veut encore taxer les importations d'huile de palme

La France veut encore taxer les importations d'huile de palme

Nigéria

L’huile de palme très prisée par l’industrie agro-alimentaire notamment risque de coûter plus cher en France et peut-être en Europe. À la suite du Sénat, les députés français veulent instaurer une surtaxe supplémentaire.

Il est question d’ajouter une autre taxe de 90 euros par tonne d’huile de palme importée en France. Ce qui est largement en dessous des 300 euros contenus dans le projet initial.

Les initiateurs de cette mesure mettent en avant les menaces sur la biodiversité de l’exploitation de l’huile de palme, avec la perte de grandes étendues de forêt et la disparition de certaines espèces animales.

Des chercheurs des universités d’York et de Bath en Grande-Bretagne de leur côté, développent actuellement une solution à la production alternative de l’huile de palme. Ils veulent ainsi limiter la pression sur la nature et sauvegarder l’habitat naturel de certaines espèces comme l’orang-outan.

>>> LIRE AUSSI : Vers un remplacement de l’huile de palme

L’Indonésie, premier producteur d’huile de palme qui redoute les conséquenses socio-économiques d’une telle mesure, proteste vivement et menace la France de représailles. 16 000 personnes vivent en effet de l’industrie de l’huile de palme dans ce pays d’Asie du sud-est.

“Si la France continue de vouloir imposer la taxe progressive sur les importations d’huile de palme brute, cela pourrait mettre en danger les relations entre les deux pays qui entretiennent des liens amicaux depuis l’indépendance de l’Indonésie en 1945”, a indiqué jeudi dernier dans un communiqué la ministre indonésienne des Ressources naturelles et maritimes, Rizal Ra, rapporte le site internet tahiti-infos.com.

Voir plus