Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Attaque de Grand-Bassam : la Côte d'Ivoire reste debout (Alassane Ouattara)

Attaque de Grand-Bassam : la Côte d'Ivoire reste debout (Alassane Ouattara)

Côte d'Ivoire

La Côte reste debout, a rassuré le président ivoirien

La Côte d’Ivoire ne cédera pas à la peur ni à la panique, soutient Alassane Ouattara dans son discours à la nation. Après l’effroi causé par l’attaque terroriste de dimanche dernier sur la plage de Grand-Bassam, les autorités ivoiriennes ont adopté des mesures de sécurité aux abords de la côte, et des lieux sensibles tels que les écoles, les ambassades, les hôtels. Ces actions visent à optimiser le capital confiance de nombre d’ivoiriens trempés dans la peur à la suite des récentes attaques de la cité balnéaire. L‘état d’urgence n’a pas été décrété sur l‘étendue du territoire. Mais le président ivoirien, Alassane Ouattara rassure que la sécurité du pays est sous contrôle.

“Je vous demande à toutes et à tous de ne pas céder à la peur. Vous pourrez continuer de vaquer à vos occupations, car nos forces contrôlent la situation et la sécurité est assurée sur toute l‘étendue du territoire national”, a-t-il déclaré.

Cette attaque revendiquée par Al Quaïda au Magreb islamique a causé la mort de 15 civils et trois soldats des forces spéciales ivoiriennes. Un deuil de trois jours est en vigueur depuis lundi sur l‘étendue du territoire en mémoire des victimes.

Cette attaque terroriste sur la station balnéaire de Grand-Bassam risque d’impacter les revenus issus du tourisme. Une situation qui ne semble pas ébranler les autorités ivoiriennes.

“La Côte d’Ivoire ne se laissera pas intimider par des terroristes. La Côte d’Ivoire est une grande nation. Ces actes nous renforcent dans notre vision d’une Côte d’Ivoire unie qui se développe afin d’améliorer le quotidien des Ivoiriens”

Les ministres français des Affaires étrangères et de l’Intérieur sont à Abidjan pour apporter le soutien moral de la France à la Côte d’Ivoire. Selon le nouveau bilan du ministre de l’Intérieur Hamed Bakayoko, quatre Français et une Allemande ont péri dans cette attaque. Il a par ailleurs affirmé que les forces de sécurité avaient déjoué des tentatives d’attaques par le passé.

Voir plus