Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Maroc : manifestations contre le SG de l'ONU

Maroc : manifestations contre le SG de l'ONU

Maroc

Rabat accuse Ban Ki-moon de partialité dans le dossier du Sahara occidental.

Des centaines de milliers de manifestants, se sont rassemblés dimanche à Rabat pour protester contre “le manque de neutralité” du secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon sur le dossier du Sahara occidental.

Brandissant des pancartes, des oriflammes aux couleurs du Maroc et des portraits du roi Mohamed VI, les manifestants ont marché en direction du Parlement situé dans le centre de Rabat.

La manifestation était organisée à l’appel de plusieurs partis et syndicats et visait à dénoncer des propos attribués à Ban ki-moon sur le Sahara occidental.

Le gouvernement marocain avait dénoncé mardi “avec une grande stupéfaction” ce qu’il avait qualifié de “dérapages verbaux, faits accomplis et gestes de complaisance injustifiés” du secrétaire général lors de ce déplacement.

Le Secrétaire général de l’ONU s’est rendu début mars dans un camp de réfugiés sahraouis en Algérie dans l’espoir de faire bouger les lignes d’un conflit qui dure depuis quatre décennies.

Le Sahara occidental est une ex-colonie espagnole contrôlée par le Maroc, qui l’a annexée en 1975, mais revendiquée par des indépendantistes (le Polisario).

Rabat propose une large autonomie sous sa souveraineté pour ce vaste territoire de moins d’un million d’habitants, tandis que le Polisario, soutenu par Alger, réclame un référendum d’autodétermination.

Dans un communiqué, le ministère marocain des Affaires étrangères avait de son côté dénoncé l’utilisation du mot “occupation” par Ban ki-moon pour décrire le statut du Sahara occidental.

L’utilisation de ce mot “n’a aucune base légale ou politique et représente une insulte au gouvernement et au peuple marocain”, avait-il ajouté.

Le porte-parole de l’ONU Farhan Haq a réagi à ces propos en affirmant que “le secrétaire général estime que lui et les Nations unies sont des partenaires neutres” sur le dossier.

Ban ki-moon “a fait tout ce qu’il pouvait pour résoudre la situation au Sahara occidental” qui “dure depuis un certain temps”, a-t-il ajouté.

Mais selon le SG de l’ONU, Rabat et le Polisario “n’ont fait aucun progrès réel dans les négociations devant aboutir à une solution juste et acceptable par tous, fondée sur l’autodétermination du peuple du Sahara occidental”.

A l’occasion d’une tournée régionale, Ban Ki-moon s’est rendu début mars au Burkina Faso, en Mauritanie et en Algérie. Il se rendra au Maroc en juillet.

Voir plus